Ambition et parti pris du festival

Depuis cinq ans, le festival Le Goût des Autres porté par la Ville du Havre s’est imposé comme un événement singulier dans le paysage littéraire français. Le projet artistique repose sur une idée originale : mettre à l’honneur une thématique à travers la réunion d’auteurs et d’artistes de toutes disciplines artistiques confondues pour favoriser la croisée des genres et proposer au public des rendez-vous uniques. Le Goût des Autres réunit sur les scènes des deux Magic Mirrors des écrivains, des comédiens, des musiciens, des illustrateurs, des danseurs, des plasticiens, des cinéastes proposant des formats variés et inattendus, explorant les infimes frontières entres les arts, pour révéler la littérature sous un jour plus inédit et en live !

"Les littératures des Nouveaux Mondes", thème de l'édition 2017 - du 19 au 22 janvier prochain

La découverte des Nouveaux Mondes a été considérée, à juste titre, comme le fait le plus marquant de l’histoire de l’expansion européenne au-delà des mers. Dès le début, l’importance de cet événement, ainsi que les différentes étapes de l’occupation du sol américain, d’Amérique latine et de l’arc antillais, ont été perçues à la leur juste mesure par les acteurs et les contemporains les plus renommés de cette geste singulière.
Par l’action des découvreurs, des marins explorateurs chevronnés, des hommes affamés de nouveaux territoires, une précieuse et abondante littérature est née des voyages de découvertes, aux conquêtes, et à la colonisation du Nouveau Continent. Des chroniques de découvreurs aux récits romanesques, la littérature est le témoin privilégié de l’évolution de la cartographie mondiale et particulièrement de la création des Nouveaux Mondes outre-Atlantique. Son émergence a été transposée dans le monde de l’écriture pour mieux en apprécier ses découvertes, ses nouvelles représentations, ses identités, ses blessures, ses nouveaux genres, ses utopies, ses délimitations,…

La littérature des Nouveaux Mondes est une littérature de la « créolisation du monde », de ce mélange entre l’ancien et le nouveau monde, entre une histoire faite de découvertes, d’immigration, d’esclavage, de totalitarisme, de traversée et d’émancipation et de liberté...
En cela, elle est poétique, profondément contemporaine et (dé) territorialisée ; elle est faite de contes et de légendes ; elle est avant-gardiste car elle expérimente le métissage et l’utopie ; elle est revendicative et politiquement incorrecte pour aider à l’affirmation et à la libération des peuples ; elle est aventurière, car faite de conquête, d’exil, de crépuscule, de grands espaces, de mégalopoles citadines, de rock’n’roll, de jazz, de bossanova et de rap ; elle est la littérature qui raconte « l’infiniment petit dans l’infiniment grand », elle est la littérature des mutations du monde !
L’édition 2017 sera conçue comme un parcours initiatique, fait de rencontres outre-Atlantique, d’expériences poétiques et musicales, où le réel va se confondre avec la science et la fiction.

2017 sera l’année où les nouveaux mondes littéraires se redessineront au Havre

Du 19 au 22 janvier 2017, le festival Le Goût des Autres écrira les premières lignes du cinq-centième anniversaire du Havre, en racontant son histoire des Littératures des Nouveaux Mondes. Parce que Le Havre est une ville du bout du Monde, une ville d’utopie, une ville d’histoire et ouverte vers le futur, elle convoquera durant 4 jours, 4 soirées et une Grande nuit les littératures venues de l’outre-Atlantique, celle de New-York à Lima, en passant par Caracas, Rio, Port-au-Prince et…