Alerte : Inscription à la restauration scolaire et/ou accueils périscolaires et/ou centre de loisirs mercredi avec et/ou sans restauration le 16 mai à partir de 9h sur inscriptions.lehavre.fr

Fermer
Solidarité

La Ville du Havre met en place des actions en faveur du peuple ukrainien

Alors que la population ukrainienne est durement touchée par la guerre, les Havraises et les Havrais ont spontanément répondu à l’élan de solidarité national en faveur de l’Ukraine. La Ville du Havre annonce la mise en place d’actions pour organiser cette solidarité sur son territoire.

Mis à jour le 28/04/2022

Accueil des réfugiés ukrainiens au Havre

La Ville du Havre, en lien avec les services de l’Etat, met en place des solutions d’hébergement afin d’accueillir des réfugiés ukrainiens. Beaucoup de Havrais ont également exprimé leur volonté d’accueillir bénévolement, à leur domicile, des familles ukrainiennes. Un formulaire est mis en place sur cette page afin de recenser ces propositions et de les transmettre à la Préfecture de la Seine-Maritime.

Formulaire offre de logement gratuit pour les réfugiés ukrainiens

Aujourd’hui, environ 200 personnes sont arrivées par les circuits mis en place par l’Etat, et sont hébergées au Havre sous la responsabilité de l’Armée du Salut à la Résidence Montgeon, au CRJS et dans des hôtels.

Contact utile
Les familles d'accueil qui hébergent d'ores et déjà des réfugiés peuvent contacter lephare@armeedusalut.fr pour être accompagnées dans leurs démarches. 

La Ville souhaite que les réfugiés ukrainiens soient accueillis du mieux possible et puissent bénéficier de tous les services nécessaires à leur bien-être durant leur séjour au Havre. Les services municipaux sont ainsi mobilisés pour contribuer à cette action :

  • Logement : le CCAS a équipé et mis à disposition des logements dans la Résidence Autonomie Montgeon.
  • Mobilité : la Communauté urbaine a mis en place avec LiA un dispositif permettant aux réfugiés ukrainiens d’accéder au tarif solidaire et pouvoir ainsi circuler facilement sur le territoire.
  • Aide à la subsistance : assurée notamment par le CCAS et la mise en place d’une épicerie grâce aux dons alimentaires des Havrais.
  • Accompagnement : le CCAS peut proposer un accompagnement social aux réfugiés, afin de les aider à réaliser toutes les démarches nécessaires à leur situation.
  • Prise en charge des enfants : à ce jour, 7 enfants sont scolarisés dans les écoles de la ville ; cet été, les jeunes ukrainiens pourront bénéficier de l’offre gratuite d’activités éducatives et sportives proposée par la Ville.
  • Offre d'activités : les Fabriques situées à proximité des lieux d’hébergement ont vocation à servir de porte d’entrée vers l’ensemble de l’offre d’animations et d’activités qui pourraient permettre aux ukrainiens de développer leur intégration (rencontres avec des francophones, création de liens sociaux, apprentissage pratique du français, etc.). La bibliothèque Niemeyer propose une offre de livres en russe et bientôt en ukrainien, ainsi qu’une offre d’accès à internet. Des places sont aussi proposées aux familles ukrainiennes dans des spectacles culturels ou sportifs.

Collecte de dons et aide bénévole

L'opération de collecte de produits de première nécessité organisée au sein de l'Hôtel de Ville, du CCAS et des Fabriques, a été un véritable succès. Ce sont plus de 2000 Havrais qui se sont mobilisés, et pas moins de 4000 colis qui ont été remplis avant d’être acheminés vers l’Ukraine.

Les particuliers peuvent désormais se rapprocher des grands réseaux associatifs présents sur le territoire pour proposer leur aide bénévole aux équipes qui agissent en faveur des ukrainiens.

Plateforme jeveuxaider.gouv.fr

Il est également possible de réaliser des dons financiers auprès des associations internationales caritatives ayant lancé des appels aux dons pour aider les populations victimes du conflit en Ukraine :

Une aide financière exceptionnelle attribuée à l’Ukraine

Edouard PHILIPPE, maire du Havre et président de la Communauté urbaine Le Havre Seine Métropole, a proposé et obtenu des assemblées des deux collectivités d’adopter chacune une délibération afin de verser une aide exceptionnelle de 15 000 euros, soit 30 000 euros au total, pour contribuer à l’élan de solidarité nationale des collectivités territoriales françaises.