Ils font bouger ma ville
Commerce

Art’bre Ambiant : d’arbre et de lumière

D'artisan forestier à artiste du bois, il n'y avait qu'un pas, que Slim a franchi pour réaliser sa passion. 

Certains artistes recherchent leur matière de prédilection. Slim n’a pas seulement trouvé la sienne, il en a fait son outil de travail et sa source d’inspiration. Artisan forestier paysager, Slim navigue sur les hautes cimes qu’il n’hésite pas à élaguer pour l’entretien de la nature. Le plein air pour respirer et (s’)inspirer ? « Je sélectionne les bois nobles, je repère les formes ou morceaux qui titillent mon imaginaire ou qui trouveront, plus tard peut-être, le complément qui permettra d’en faire une pièce unique. »

Depuis 13 ans, Slim compose ainsi ses lampes originales. Sur le conseil de ses proches, il ouvre en 2016 son espace personnel : il y crée, y compris sur commande, restaure ou customise des luminaires. « Mes créations peuvent être modifiées, soit en hauteur, soit dans les choix en matière d’abat-jour ou d’accessoires », complète l’artiste.

Amoureux du bois, Slim avoue ne pouvoir se limiter à un seul matériau. « Ayant grandi dans le quartier Notre-Dame et environné de l’architecture Perret, j’ai une affinité particulière avec le béton et le style du grand architecte de la Reconstruction. » Le passage au béton, accompagné de verre ou de métal récupéré sur la plage, se fait naturellement. Toujours dans l’univers de la lumière ? « En octobre prochain, je vais débuter la création de mobiliers en béton de type table basse ou sellette. Là encore, il s’agira de pièces uniques. » Cette transition est un tournant dans la vie créative de Slim qui rêve de pouvoir présenter ses pièces dans un décor Perret ou sur des salons à l’étranger. « Mes pièces ont une histoire, je crois que c’est ce qui touche le public. »