Culture

Au diapason des littératures du monde entier

Festival littéraire Le Goût des Autres 2019
Festival littéraire Le Goût des Autres 2019

« Un livre est une fenêtre par laquelle on s’évade », écrivait Julien Green…  Depuis sept éditions du Goût des Autres, on cultive assidûment cette idée que l’écriture est une passerelle entre les arts et entre les gens, car elle vibre et foisonne bien au-delà des pages. L’édition 2019 ne dérogera pas à ce principe en se plaçant sous le thème des littératures des voyages !

Si depuis des plusieurs années les festivals littéraires sont florissants dans l’hexagone, certains proposent des programmations inhabituelles et la possibilité pour le public de faire d’incroyables découvertes avec des créations originales qui « naissent », se construisent et se concrétisent au Havre. C’est bien entendu le cas du Goût des Autres ! Bien plus qu’un simple festival littéraire, cet événement culturel a vocation à placer l’écriture à la croisée de nombreux chemins artistiques, et témoigner de la littéraire comme d’un art vivant et vibrant, indispensable à la rencontre, au savoir ou à l’imaginaire. Ce festival 100 % havrais mobilise tout un territoire et de nombreux acteurs : artistes, auteurs, mais aussi libraires, scolaires, associations. C’est aussi et surtout un vivier de créativité puisque la majorité des spectacles qui y sont présentés sont inédits. Preuves en actes pendant trois jours avec un fourmillement de rendez-vous éclectiques !

Aux noms des littératures des voyages

Le thème retenu pour cette édition 2019 - les littératures des voyages - invite cette fois encore à explorer le monde, ce qui n’est pas sans rappeler que Le Havre est un point de départ vers l’ailleurs et une plateforme d’échanges et de cultures. Les artistes en escale, qu’ils soient écrivains ou encore photographes, comédiens, musiciens, dessinateurs, ont ainsi en commun d’offrir au(x) public(s) leurs aventures personnelles, leurs escapades singulières… qu’elles passent par Tunis, Amsterdam, les Etats-Unis, Cuba, le Cameroun ou les plages préférées des surfeurs !

Un laboratoire de créations

L’une des particularités du Goût des Autres est de proposer de très nombreuses créations artistiques. Tel un laboratoire, le festival est l’occasion pour de nombreux artistes de se rencontrer et de réaliser des œuvres atypiques à la formule originale.
C’est le cas par exemple du tandem lecture et musique, qui a fait l’objet d’instants exceptionnels (de moments d’anthologie) lors d’éditions précédentes du festival. En 2019, cette formule prisée par les artistes verra réunis sur scène l’acteur Malik Zidi et le groupe de pop-jazz Limousine, autour du classique de la littérature de science-fiction La Guerre des Mondes, de H.G. Wells. « Cela va de soi de mêler lecture, musique, et même la danse, affirme Malik Zidi. Le métier de comédien devrait être assez ample et ce genre de projet en est l’exemple, pour permettre aux arts et aux voix de se mêler. Le texte de Wells est intéressant car il y a de la tension dramatique, mais aussi une satire de la société impérialiste qui se cache derrière ces Martiens...  Il y a aussi beaucoup d’humour, ce qui ancre l’action dans le présent. Avec le saxophoniste Laurent Bardainne et son groupe Limousine, on a hâte d’être sur scène ! »
Deux autres monuments de la littérature seront à découvrir comme on ne les a jamais entendus. Avec Route Kerouac, inspiré du sulfureux Sur la route, du fondateur de la Beat Generation Jack Kerouac, le comédien et chanteur Nicolas Martel posera ses mots sur une musique signée L (Raphaële Lannadère). Avec Les Raisins de la colère, de John Steinbeck, mis en mots et en scène par Emmanuel Noblet, vous assisterez, selon l’artiste, à « une joute littéraire et oratoire entre Charles Recoursé et Nicolas Richard. Nous avons cherché un éventail intéressant de traductions avec une question en fil conducteur : comment traduire au mieux, comment trahir nécessairement en restant fidèle au texte d’origine ? » Cette joute de traduction sera en outre rythmée et mise en ambiance par un habituel du festival : Rubin Steiner.
Un autre format singulier - celui du concert dessiné - donnera à voir et à entendre le travail conjugué d’Agnès Maupré et Singeon, deux auteurs de bandes-dessinées, et du groupe Esprit Chien, autour de la création Les Fils cachés de Zeus. « Il y aura dix chansons et des petits aphorismes, annonce Agnès Maupré, férue de mythologie grecque. Mais aussi un dessinateur aux ongles vernis, des musiciens cornus, le Minotaure et Méduse... » Ames sensibles, ne pas s’abstenir !

La littérature, vecteur de lien

Le récit et les mots sont aussi ce qui relie les hommes entre eux. A travers son livre Attache le cœur, et la lecture musicale qui en découle, Nicolas Fargues plonge le lecteur/spectateur au cœur de la société camerounaise. Musique et mots vont créer, pour Le Goût des Autres un véritable moment d’immersion dans une société méconnue. Au cœur du Magic Mirrors, cette lecture sera l’occasion de vivre un voyage imaginaire en Afrique. Voyage qui, selon Nicolas Fargues, permet de « donner un sens à notre présence au monde ».
La photographie, vecteur de discours et de lien : telle est l’idée qui a porté Aglaé Bory pour la création du concert photographique Une Odyssée. En résidence au Havre, l’artiste est allé à la rencontre de Havrais venus d’ailleurs, depuis peu ou depuis longtemps, contraints de quitter leur pays d’origine. Ces portraits seront à découvrir comme autant d’histoires individuelles, le tout mis en musique par Magnetic Ensemble.
Quoi de plus passionnant que la francophonie pour évoquer les liens entre les peuples ? Elle fera l’objet d’un dialogue – d’un voyage – entre deux écrivains qui ont mené durant plusieurs mois un projet d’écriture entre des collégiens de Tunis et du Havre ayant abouti à l’édition d’un recueil : Yamen Manai, Tunisien amoureux de la langue française, et le Français François Beaune, chantre des cultures méditerranéennes. Sur scène, ils seront réunis autour de  l’éditrice tunisienne francophone Elisabeth Daldoul, tandis que la comédienne Manon Thorel portera les mots de ce Voyage en francophonie.

La jeunesse en création

Comme il n’est jamais trop tôt pour s’ouvrir à l’autre, plusieurs spectacles de l’édition 2019 du Goût des Autres dédiés aux enfants ont fait l’objet d’un travail spécifique de création. C’est le cas de Tour du monde, d’après l’œuvre de Jules Verne, ici adaptée par l’écrivain, comédienne et metteur en scène Julie Martigny afin de proposer un spectacle entre lecture (Julie Martigny), danse (la compagnie Sac de Nœuds) et dessin (Tom Haugomat). Dès le début de l’année scolaire, des enfants ont été associés à ce projet : « Il fallait que j’adapte le texte, explique Julie Martigny. L’écriture de Jules Verne est très surannée. Très jolie mais très compliquée pour les enfants, tant du côté du vocabulaire que des tournures de phrases. Je commençais en général par leur faire la lecture, puis ensuite ils me disaient ce qu’ils comprenaient, on en discutait et on la mettait en scène. Un travail a été réalisé avec une classe d’enfants de familles itinérantes et de voyageurs. L’occasion – et ce fut  particulièrement intéressant – d’échanger autour du voyage. »

Temps forts et têtes d’affiche

Le Havre est une terre de culture et de littérature, mais aussi une mer de surf, windsurf, kitesurf… Les amateurs du genre pourront aller à la rencontre de celui qui élève le surf au statut d’art de vivre : William Finnegan. L’auteur de Jours barbares (prix Pulitzer 2016) sera accompagné d’Alain Gardinier, le spécialiste français de la surf culture, pour une masterclasse exceptionnelle, enregistrée en direct avec France Culture.
L’édition 2019 du Goût des Autres sera également l’occasion de croiser les auteurs Laurent Gaudé et Sylvain Tesson, ainsi que l’écrivaine havraise Maylis de Kérangal ; le diplomate et écrivain Olivier Poivre d’Arvor et Danièle Sallenave, de l’Académie française, pour une matinée de géographie politique ; l’écrivain cubain Leonardo Padura en masterclasse ; ou encore de célébrer les 40 ans des éditions Métailié.
L’édition 2019 du Goût des Autres vous offre trois jours d’évasion et de littératures des voyages. Le monde entier à quelques pas de chez vous.

Le Goût des Voyages
Depuis L’Iliade et L’Odyssée – des récits de voyage –, les écrivains n’ont eu de cesse de parler des autres et de les faire dialoguer, se découvrir, se comprendre et s’enrichir de multiples cultures. Le Goût des Autres rejoint naturellement le goût des voyages, mettant en lumière l’importance de l’altérité, à travers trois rencontres de premier plan.
- « Amsterdam – Le Havre, les littératures portuaires », avec les auteures Maylis de Kerangal et Niña Weijers.
- « Tunis – Le Havre, voyage en francophonie », avec notamment les auteurs Yamen Manai et François Beaune.
- « Moussoul – Le Havre, book forum », animé par Christophe Ono-dit-Biot.
Ce dernier dialogue pourrait résumer à lui seul l’esprit et l’identité de l’édition 2019 du Goût des Autres. Le Book Forum est devenu le symbole de la renaissance de la ville de Mossoul, en Irak. Créé en 2017 par Harith Yaseen Abdulqader et Fahad Sabah Mansoor Al-Gburi, ce café littéraire est un lieu de rencontres de cultures et de respect des idées. Dans l’ambiance feutrée du Magic Mirrors, les deux fondateurs seront accompagnés de la romancière Véronique Olmi et de l’écrivain-voyageur Sylvain Tesson, ainsi que de Hugues Dewavrin, vice-président de La Guilde, une ONG (organisation non gouvernementale) qui soutient et met en place des actions solidaires et culturelles à travers le monde. « Le Book Forum est une histoire magnifique, affirme Hugues Dewavrin. C’est la première pierre de la reconquête intellectuelle de cette ville dont l’université était une des plus respectées au Moyen-Orient. Le livre est le plus puissant contrepoison face à l’obscurantisme et l’intolérance ».

Les lieux et partenaires du festival
Rappelons que le festival est en entrée libre ! Hormis l’After-Nuit Vagabonde aux Bains des Docks, avec les DJs Acid Arab et La Fraicheur (15 €), et diverses projections cinéma au Studio (3 €), l’accès à tous les spectacles est gratuit et sans réservation. Autour du Magic Mirrors, vous retrouverez l’Esperluette et découvrirez le Salon perdu, avec des espaces dédiés aux spectacles, d’autres à la restauration.
Au Fil des pages, Label Bulles, Piles et face, Les Yeux d’Elsa et La Galerne : les librairies havraises seront présentes pour accueillir les auteurs pour des séances de dédicace, mais aussi pour proposer l’ensemble des ouvrages liés à la programmation du festival.

La bande du Goût des Autres
L’Abri-côtier, L’Eau Tarie et Super Love se sont associés cette année pour proposer un road-trip musical tout au long du festival. Plusieurs groupes et DJs ont été invités pour animer musicalement et « havraisement » l’Esperluette, principal espace de convivialité, par ailleurs dédié à la restauration. Si vous ne connaissez pas encore Mezzanine, Loya, Sample Sickness, DJ Dove ou Blaqmo, ce sera l’occasion de découvrir l’inventivité et les univers de ces musiciens locaux, parfois futuristes, parfois house, parfois jazz… à écouter ou à danser !

Pour aller plus loin