Culture

Au Havre, l'art fait le mur

Le duo Velvet & Zoer a réalisé ce collage sur un site symbolique du renouveau du centre ancien, à l’occasion d’un vide-grenier.

Le street art, art urbain en français, a commencé à fleurir dans les grandes villes américaines à la fin des années 60, avant de se développer en Europe via la France. Sa caractéristique ? S’exprimer dehors, sur les murs ou le mobilier urbain. Au Havre, les œuvres à voir sont nombreuses – et dans toute la ville !

Plus belle la ville

Depuis ses débuts dans la clandestinité, le mouvement street art a beaucoup évolué, et s’est taillé une place de choix dans l’espace urbain ! Au Havre, comme dans d’autres grandes villes, il est perçu comme la culture qui s’invite sur les murs. Les artistes du Havre et d’ailleurs trouvent dans la cité océane un espace d’expression à forte identité, à la mesure de la modernité et de la monumentalité de la ville. Qu’elles soient très éphémères ou pérennes, des œuvres apparaissent régulièrement. Tag, collage, peinture, mosaïque, pochoir, les techniques utilisées sont très variées, à l’image des tendances et des messages qu’elles matérialisent. Certaines œuvres naissent d’initiatives individuelles, d’autres de projets collectifs qui impliquent les habitants dans un esprit participatif. Une façon de s’approprier le cadre de vie quotidien et de participer à un art par essence accessible à tous !

Galerie à l’air libre

En marchant au Havre, il est pratiquement impossible d’échapper à une réalisation street art. Pourtant, comme le montre le succès rencontré par la chasse aux gouzous de Jace lors d’Un Eté Au Havre 2017, la découverte des œuvres street art peut être un but en soi ! Et une excellente occasion pour découvrir la ville d’un œil nouveau.
En collaboration avec les collectifs Les AmartsAre You Graffing ?, et Philippe Farina, membre de l’atelier citoyen de Bléville, voici une liste de 10 fresques  à voir en ce moment. Chacune étant par nature indissociable de son environnement, rien ne vaut leur découverte dans leur milieu naturel !

Be Side et Konze - 85, rue Michelet

Be Side et Konze, 85 rue Michelet

En 2016, les Havrais Be Side et Konze ont représenté des musiciens sur la façade du magasin All Music. Des personnages réalisés à la bombe et à la peinture acrylique, très marqués par les premières armes  des deux complices dans le graffiti. Avec l’association Are You Graffing ?

Velvet & Zoer - Place Danton

Velvet & Zoer - Place Danton

Le duo Velvet & Zoer a réalisé ce collage sur un site symbolique du renouveau du centre ancien, à l’occasion d’un vide-grenier. On retrouve l’influence de la bande dessinée, ainsi que la voiture, thème de prédilection de ces artistes qui œuvrent dans le monde entier. Réalisé dans le cadre de la résidence artistique La Friche, organisée par le collectif Les Amarts en 2016.

Gael Dezothez - Pré Fleuri

Gael Dezothez - Pré Fleuri

Gael Dezothez est un illustrateur particulièrement inspiré par la mer. Il a ramené à Caucriauville un personnage qui semble découvrir un bord de mer… étrangement familier. Créé dans le cadre du projet « murs éphémères » mené par le collectif Les Amarts.

Kéro et les enfants de l'association Eugène Varlin

Kéro et les enfants de l’association Eugène Varlin

Fin 2018 Le graffeur Kéro et les enfants de l’association Eugène-Varlin ont signé ce  rhinocéros qui fait éclater de couleurs le mur de la station essence à l’entrée de Caucriauville ! Créé dans le cadre du projet « murs éphémères » mené par le collectif Les Amarts.

Jace - Collège Claude Bernard

Jace - Collège Claude Bernard

Grâce à l’intervention du célèbre artiste d’origine havraise, un des murs du Collège Claude Bernard est devenu en 2015 le terrain de jeux d’une bande de gouzous facétieux. Des camarades dont les élèves de l’établissement sont fiers.

SprayVision, Mademoiselle Maurice, Reaone, Dan 23 - Pont Albert Samain

SprayVision, Mademoiselle Maurice, Reaone, Dan 23 - Pont Albert Samain

Initiée par l’atelier citoyen de Bléville, cette fresque collective de 130 m2 est le fruit d’une belle collaboration entre les artistes SprayVision, Mademoiselle Maurice, Reaone, et Dan 23, et les habitants du quartier. En convoquant plusieurs techniques (peinture, origami), couleurs et formes s’invitent sur la structure grise du pont.

Vincent Gibeaux - rue de Verdun

Vincent Gibeaux - rue de Verdun

Les œuvres hautes en couleurs du havrais Vincent Gibeaux sont familières. Elles sont souvent peuplées  d’animaux étranges, colorés et expressifs comme ces créatures à plumes pleines de vie que l’on trouve rue de Verdun. Créé en association avec le collectif Les Amarts.

Ratur et Sckaro - Jardins Suspendus

Ratur et Sckaro - Jardins Suspendus

Light at the end de Ratur et Sckaro, a été réalisée à la peinture acrylique et  au pinceau Splater en septembre 2018 dans l’alvéole 11 des Jardins Suspendus. Une nouvelle collaboration spectaculaire pour les deux frères d’origine havraise, qui portent leur street art au niveau international.  Une étape du cadre du parcours d’art urbain #2 d’Are You Graffing ?

Teuthis - boulevard François 1er - rue Voltaire

Teuthis - boulevard François 1er - rue Voltaire

Ce n’est pas une surprise, Teuthis a suivi un cursus d’océanographe. Cette tortue est l’une de ses nombreuses créatures marines réalisées par collage, et inspirée par la biologie sous-marine et le dessin naturaliste (les collections Charles-Alexandre Lesueur du Muséum d’histoire naturelle notamment). Un univers qui se marie de façon poétique avec Le Havre.

Jace et Alex Face - rue de l'Abbé Périer (face au supermarché)

Jace et Alex Face - rue de l'Abbé Périer (face au supermarché)

A l’occasion de la célébration des 500 ans du Havre en 2017, Jace a fait appel au thaïlandais Alex Face pour réaliser cette œuvre collaborative. La rencontre piquante de deux personnages emblématiques du street art, le gouzou et le fameux personnage enfantin au costume de lapin et au troisième œil.