Culture
Enseignement supérieur

Aylin Manço : "Ce Master donne l'impulsion nécessaire pour se placer dans le paysage éditorial"

Aylin Manço, 29 ans, a suivi les enseignements du Master Création Littéraire de l'ESADHaR. Elle est l'auteur de La dernière marée publié chez Talents Hauts en 2019 et Ogresse, publié aux éditions Sarbacane en 2020.

« J’ai toujours énormément écrit. Mais j’ai repoussé de nombreuses fois le moment où j’écrirais mon premier roman. Après mes études et un job d’ingénieur consultant, je me suis finalement lancée dans ce que j’aimais faire en intégrant le Master Création littéraire au Havre. Cette ville a ce côté un peu “insulaire” où la vie n’est pas très chère et qui nous permettait, entre artistes, de nous fréquenter. Un excellent moyen de rester concentrés sur notre sujet. Grâce à cette formation, j’ai eu la chance de rencontrer des auteurs jeunesse que j’aimais beaucoup comme Clémentine Beauvais. Ces deux ans de pratique m’ont enseigné que l’écrit est comme une course d’endurance. Je le traite comme une résistance à l’effort. J’ai appris à développer ma pensée critique sur la littérature et me suis rendu compte que mes convictions n’étaient que des opinions. Ce qui a une incidence sur mon écriture. Ce master donne l’impulsion nécessaire pour se placer dans le paysage éditorial, de s’y sentir légitime. »