Ils font bouger ma ville
Solidarité

Benoît Naous, cofondateur de Beauté solidaire : « Notre crédo : lier l’être et le paraître pour une vie meilleure »

La Beauté solidaire est un centre de bien-être dans le sens large du terme. L’histoire du salon commence fin 2014, lorsque Benoît Naous, investi dans la vie associative, fait un constat : si des services d’aide à la recherche à d’emploi existent, la problématique de l’apparence, clé de l’épanouissement personnel et professionnel, est délaissée. Or, le look, comme l’explique Benoît, « peut être un facteur handicapant pour la recherche d’un emploi ». Avec sa complice Josette Ségalo, il décide de fonder une association d’aide au développement personnel. « La Ville du Havre, qui nous soutient encore aujourd’hui, est la première à avoir cru en nous en nous proposant de travailler avec des femmes âgées de 20 à 60 ans. » Services de coaching de vie et d’esthétisme sont proposés au groupe pendant six mois, et le bilan est positif : des participantes trouvent un emploi ou une formation. Pendant cinq ans, l’association multiplie les projets dans la région havraise. En mars 2019, Benoît et Josette réalisent leur rêve : le centre Beauté solidaire ouvre au Havre.

Aux petits soins, à petits prix

Le salon s’adresse à des personnes aux revenus modestes et remplissant certaines conditions. Grâce à un pass Bien-être, acheté 5 €, elles ont accès pendant un an à des services aux coûts modiques, pour la plupart entre 2 et 10 €. Jusqu’à septembre dernier, la boutique fonctionnait uniquement grâce au bénévolat de coachs, esthéticiens et coiffeurs professionnels. Depuis, trois personnes ont été embauchées à mi-temps. Aujourd’hui, c’est une équipe de quatorze personnes dévouées qui aide ceux qui ont besoin d’aller de l’avant.

La Beauté solidaire, 30, rue Maréchal-Joffre. Ouvert du lundi au vendredi de 9 h à 12 h et de 14 h à 17 h. 07 66 30 04 24. Facebook : Beauté-Solidaire.