Astuce : Inscription aux colis de noël à partir du mardi 05 novembre 9 h au samedi 23 novembre 2019

Fermer
Ils font bouger ma ville
Entreprises

Bruno Michaut, responsable de la Brûlerie du Havre de Grâce : "Faire découvrir ma passion et ces délicieux breuvages aux Havrais"

Bruno Michaut, responsable de la Brûlerie du Havre de Grâce : "Faire découvrir ma passion et ces délicieux breuvages aux Havrais"

La passion du café, Bruno Michaut l’a dans le sang. Petit fils de Michel Vanier, créateur des cafés Charles Danican de la Brûlerie du Havre de Grâce, il vient de reprendre l’entreprise avec sa sœur Fanny Michaut et son cousin, Nicolas Vanier.

C’est lors du repas de Noël en décembre dernier que toute l’histoire a commencé. Ce soir-là, Bruno Michaut offre à sa mère le portrait de son grand-père Michel Vanier et de son oncle, fondateur de la Brûlerie du Havre de Grâce. Une peinture qui a réveillé une passion commune. « En discutant, on s’est rendu compte qu’on avait tous envie de retrouver ces racines, cette passion qui nous lie au café », explique l’ancien ingénieur dans l’éolien. L’histoire s’enclenche quelques jours après. La directrice, Mme Hauguel, annonce qu’elle cherche un repreneur et voilà Bruno Michaut à la tête de la production de la petite usine de torréfaction bâtit en 1967.
Depuis 40 ans, l’entreprise continue de produire les 7 traditionnels assemblages de café crées par son grand-père, Michel Vanier, mais aussi les 13 cafés d’exception « Pures Origines ». Les productions passent sous l’expertise du « nez » de la maison, David Hauguel. Il y a une trentaine d’année, ce passionné du grain torréfié intégra la société en tant qu’informaticien. Il compose aujourd’hui avec subtilité chaque mélange des cafés moulus.
Accompagné par ce spécialiste des cafés Charles Danican, cela fait quatre mois que Bruno Michaut a repris l’entreprise avec un objectif : « Faire découvrir ma passion et ces délicieux breuvages aux Havrais, sur ce territoire marqué historiquement par les négoces et l’importation de café ». Cet « or vert », vendus essentiellement sur Internet et dans le magasin de la brûlerie, Bruno Michaut compte bien le faire connaitre au niveau local. La prochaine étape est de le proposer aux épiceries fines, entreprises, restaurateurs et traiteurs désireux de découvrir des cafés de qualité torréfiés, moulus et empaquetés au Havre. Attentif à l’environnement, il mise aussi sur une production respectueuse de l’environnement qui soit au plus près du bio. En cette 14e édition de Transat Jacques Vabre, appelé aussi « Route du café », Bruno Michaut a un conseil pour tenir éveillés les skippers pendant leur course : quelques tasses de l’assemblage Prince d’Abyssinie pour un vrai coup de fouet en bouche et sur le pont !

Plus d'infos sur www.cafecharlesdanican.com