Education
Innovation

De l'idée à la réalité pour les Little Miss Sunshine

Les lauréates du Concours Science Factor 2017 finalisent leur passage piéton du futur avec le soutien d'ENGIE INEO
Les Little Miss Sunshine, lauréates du Concours Science Factor 2017, finalisent leur passage piéton du futur avec ENGIE INEO

L’an dernier, Louna, Sheïma et Emma, toutes les trois élèves de cinquième au collège Jean Moulin remportaient la catégorie collège du concours scientifique Science Factor grâce à leur projet de passage piéton du futur. Un an de travail plus tard, les trois adolescentes finalisent le prototype en collaboration avec ENGIE INEO. Il devrait être opérationnel devant leur collège pour la rentrée prochaine. 

La victoire au concours Science Factor ne marque pas l’aboutissement d’une aventure, mais plutôt son commencement ! Toute l’année, à raison d’une réunion tous les deux mois, les trois collégiennes ont œuvré au développement de leur passage piéton sécurisé, main dans la main avec les ingénieurs normands d’INEO, la filiale électrique du groupe ENGIE. Des réunions de travail, qui ont permis d’identifier plusieurs contraintes techniques : « Les LED lumineuses que nous devions installer aux extrémités du passage ne peuvent pas supporter de charge de plus de 40 tonnes. Notre idée n’était pas réalisable car la route est empruntée par des bus et des camions poubelle » explique Louna. « Les panneaux solaires étaient aussi trop volumineux pour s’intégrer au paysage » précise Shaïma. Pour pallier à ces difficultés, les filles ont pu compter sur l’aide de Vianney Nies, chef de projet chez ENGIE INEO Normandie : « L’enjeu était de bien comprendre leur demande tout en leur expliquant ses limites techniques. Il ne fallait vraiment pas casser leur projet, mais le rendre réalisable et durable ». Les lampes LED qui devaient être disposées sur la chaussée prendront finalement place sur le trottoir. Les capteurs, qui devaient être installés sous le bitume nécessitant des travaux de voiries trop importants, seront installés dans des lampadaires situés aux quatre coins du passage.

Un travail scientifique, mais pas que…

Pour réaliser leur projet, Louna, Emma et Shaïma ont dû faire appel aux connaissances acquises en cours de technologie, mais aussi dans d’autres matières : « Nous avons dû rendre un document écrit, présenter le projet devant un jury, répondre aux sollicitations des médias, et même lire des notes techniques en anglais ! C’est beaucoup d’investissement personnel ».  Mais les élèves ne sont pas les seuls gagnants du concours, puisque les entreprises tirent aussi profit des idées innovantes qui germent dans la tête des jeunes génies. Le concept de LED lumineuses des Little Miss Sunshine séduit d’ailleurs Guillaume Roucher, le Directeur délégué d’ENGIE INEO Normandie : « Nous croyons vraiment en leur prototype. Cette idée d’utiliser des lumières LED pour sécuriser et rendre visible une zone peut s’adapter à d’autres projets ». En attendant que de nouveaux projets voient le jour, le passage piéton sécurisé devrait être opérationnel pour la prochaine rentrée scolaire.