Sport

Des chances de médailles pour les lutteurs havrais

Championnats de France de Lutte Seniors au Havre
Championnats de France de Lutte Seniors au Havre - Des chances de médailles pour les lutteurs havrais

Les trois licenciés du Club de lutte havrais ont le potentiel pour réaliser de grandes performances sur les tapis des championnats de France de lutte, organisés du 13 au 15 mai 2016 aux Docks Océane. Première fois que la ville accueille cette compétition ; une envie décuplée et une raison supplémentaire de brille à domicile pour les locaux.

Accueillant plus de 170 compétiteurs sur les trois tapis installés pour l’occasion, la salle des Docks, habituée à recevoir du basket ou des spectacles, pourrait même devenir un lieu symbolique pour le sport havrais puisque les trois lutteurs locaux qualifiés ont de solides arguments à faire valoir pour créer la sensation et monter tous les trois sur le podium.

Samba Diong en mission commando

Fort d’un palmarès déjà impression pour son âge (17 titres de champion de France dont quatre en seniors, vainqueur des Jeux méditerranéens 2015 et médaillé de bronze aux Mondiaux juniors), Samba Diong est incontestablement le favori du tableau dans la catégorie des moins de 85 kg en lutte gréco-romaine. En l’absence du numéro un, Mélonin Noumonvi, le sportif havrais de l’année 2013 sera, à n’en pas douter, très attendu sur les tapis des Docks Océane. « Il n’a pas le choix, confie Clément Susunaga, président-entraîneur du club de lutte havrais, il doit finir sur la plus haute marche du podium et aller chercher un 5e titre chez les seniors. » Une mission qui semble être dans ses cordes, à condition de se défaire du champion de France juniors en titre, Khalis Ghilmanou.

Si, à entendre le sorcier havrais, un simple podium serait une réelle déception pour Samba Diong, cela serait en revanche une belle performance pour les deux autres représentants du club : Adama Sow et Youssouf Camara. Le premier nommé, qui conjugue avec brio une carrière de sportif de haut niveau à l’INSEP et des études de podologie à Paris, concourra en lutte libre (- 61 kg) tandis que son compagnon de club prendra part au tournoi de lutte gréco-romaine (- 71 kg). « Ces deux garçons disposent du potentiel pour réaliser de belles performances lors de ce championnat de France. Ils sont sérieux, travailleurs et auront à cœur de donner le meilleur d’eux-mêmes devant leur famille et les membres du club, précise Clément Susunaga, un podium n’est donc pas à exclure. » Une passe de trois qui amènerait le club de lutte havrais dans la cour des grands.