Education
Environnement
Recyclage

Des lycéens engagés face à Nicolas Hulot

Des lycéens engagés face à Nicolas Hulot

Nicolas Hulot était l’invité, vendredi 27 janvier 2017, d’une cinquantaine de lycéens du Havre, de l’agglomération et de Fécamp* rassemblés au lycée Jeanne d’Arc pour présenter leurs initiatives en faveur du développement durable. Témoin de cette rencontre, Nicolas Hulot a pu échanger avec eux et leur adresser quelques conseils pour poursuivre l’aventure.

"Ils ont laissé tomber toutes formes de résignation et de fatalisme, et sont les artisans du monde de demain basé sur la solidarité et le partage", s’enthousiasmait Nicolas Hulot à la fin de la rencontre. "Ils", ce sont ces lycéens venus témoigner de leur engagement en faveur du développement durable.
Participation au LH Forum des lycéens, création d’une micro-entreprise ayant permis de présenter des produits recyclés au Salon Réinventif, réalisation d’objets en bois flotté ou encore d’un documentaire sur la biodiversité au Havre, les initiatives des jeunes lycéens ne manquent pas et leurs propositions nouvelles toujours ambitieuses.
Au sein de leur établissement, leur démarche s’avère tout aussi exemplaire. Soutenus par les professeurs et l’administration, des ateliers thématiques ont vu le jour. Des actions sont régulièrement menées : tri des déchets, opération plage propre, construction de refuges pour oiseaux, les sacs en plastique remplacés par des sacs en tissu pour la distribution des repas, des détecteurs de mouvements installés par les élèves pour garantir des économies d’énergie, etc.
L’engagement de certains élèves a même dépassé les frontières. C’est le cas de deux groupes du lycée Jeanne d’Arc. Le premier s’est rendu à  Madagascar l’an dernier pour réaliser un chantier solidaire avec l’association Eau de Coco, inscrivant le développement durable, l’éducation et la santé au cœur de son action. Le second est actuellement au Sénégal sur le campement du Niombato pour construire une école maternelle en terre et en paille – une technique alternative pour lutter contre la déforestation galopante.

Fini donc le temps où le monde éducatif se contentait de traiter les questions de l’écologie et du développement durable à la simple lecture de manuels scolaires ou à l’apprentissage de "petits gestes". Désormais, place aux initiatives concrètes et à l’engagement des élèves. Une approche nouvelle pour une prise de conscience réelle et durable.

Pour poursuivre l’aventure et "militer au bon sens du terme pour convaincre", Nicolas Hulot a invité la cinquantaine de lycéens à "continuer de s’enrichir d’initiatives, de gestes et d’engagements au quotidien". Puis, il a conclu la rencontre en leur adressant un message empreint de sagesse : "La liberté, ce n’est pas vivre dans un monde où l’on peut tout avoir, sans limite. La liberté, c’est un monde où l’on décide soi-même ce que l’on fait. Ce n’est pas un monde où l’on fait ce que la publicité vous impose de faire, ce que le mimétisme vous conseille de faire. La liberté, c’est de choisir sa vie. Consommer autrement, sortir de la civilisation du gâchis, s’approvisionner à l’économie solidaire, s’alimenter avec des produits issus de l’agriculture biologique, faire du vélo quand on peut… ce sont des actes de liberté."
Une rencontre avec Nicolas Hulot que ces lycéens ne sont pas prêts d’oublier.

* Lycées représentés : Jeanne d'Arc (Le Havre et Sainte-Adresse), Saint-Joseph (Le Havre), Saint Vincent de Paul (Le Havre) et La Providence (Fécamp)