Alerte : Vigilance circulation : depuis sa réouverture le 30 avril 2024, le pont Jean-Jacques Rousseau, à l'entrée du Havre, est désormais interdit aux véhicules de plus de 3,5 tonnes.

Fermer
Education
Environnement

Des repas livrés à vélo dans les cantines des écoles

Afin de réduire la pollution générée par les véhicules thermiques, les repas destinés aux élèves des écoles Ancelot, Flaubert et République seront livrés par des transporteurs à vélo à compter du 2 février 2023.

Publié le 01/02/2023

Développer un mode de transport doux

Au Havre, la restauration de certaines écoles fonctionne sur le principe de la livraison en liaison chaude : une cuisine plus importante prépare les repas et les envoie prêts à consommer (déjà chauds ou froids) vers les cuisines de plusieurs établissements plus petits. Ainsi, dans le cas des écoles Ancelot, Flaubert et République, les repas sont préparés chaque jour par la cuisine de l'école Molière, et ils étaient jusqu'à présent transportés par camion dans des containers permettant de conserver la température du lieu de départ jusqu'au lieu d'arrivée. 

À compter du 2 février 2023, dans l’objectif de développer un mode de transport doux et donc moins polluant, c'est la société Toutenvélo qui se chargera du transport de ces repas grâce à 3 coursiers disposant chacun d'un vélo électrique et d'une remorque équipée. 

Assurer qualité et sécurité

Afin de garantir une continuité en termes de qualité, mais aussi de sécurité en termes d'hygiène alimentaire, les containers de transports placés sur des remorques seront sanglés pour éviter tout renversement, mais aussi bâchés afin de protéger les denrées transportées des intempéries. Les containers isothermes devant maintenir les plats au chaud seront par ailleurs équipés d'un branchement électrique relié à une batterie autonome. 

Ce mode de transport a été testé durant 15 jours en novembre dernier auprès des écoles Ancelot et Flaubert, et a donné toute satisfaction : les repas ont été livrés à l'heure, en bon état, et à bonne température. Les retours positifs amenés par cette expérience ont conforté la volonté de poursuivre dans cette voie. 

Si le coût financier de cette solution alternative est équivalent à celui du transport par camion précédemment utilisé, son coût écologique est en revanche beaucoup plus faible compte tenu de l'empreinte écologique quasiment neutre de la livraison en vélo électrique.