Alerte : [Intempéries] Le marché de Noël est fermé jusqu'au 12/12 par mesure de prévention

Fermer
Culture
Un Été au Havre

Deux millions de personnes ont célébré "Un Été au Havre, 2017"

Un Été au Havre, 2017
Deux millions de visiteurs ont célébré "Un Été au Havre, 2017"

L’année 2017 n’est pas totalement terminée, mais l’heure du bilan est venue pour les festivités Un Eté au Havre, 2017 qui, entre mai et octobre, ont positionné la Porte Océane comme LA ville où il fallait être. Pas moins de deux millions de personnes ont souhaité un bon anniversaire au Havre !

Bien qu’il soit "impossible de quantifier toutes les émotions que cet événement a suscité, nous pouvons nous appuyer sur des données techniques, chiffrées qui tendent à dire qu’Un Eté au Havre a été un succès difficilement contestable". Pour Luc LEMONNIER, maire du Havre, président de la CODAH et président du GIP Le Havre 2017, "cette année, Le Havre a changé de statut et est devenue une ville tendance ! Pourtant l’idée n’était pas de briller mais de nous révéler. Dire au monde qui nous sommes. Que nous sommes une ville balnéaire belle, profonde, attachante. Une ville et un territoire extraordinaires. Et tout cela a fonctionné uniquement car il y avait, à l’origine, des femmes et des hommes qui voulaient révéler cette réalité."

Pour apporter tout de même une réponse concrète et établir des données chiffrées permettant d’établir les retombées d’Un Eté au Havre, 2017 sur l’activité touristique et économique locale, une étude a été réalisée, afin de notamment définir le profil des visiteurs du Havre sur cette période. L’impact le plus fort reste le chiffre de fréquentation globale : plus de 2 millions de personnes ont visité la ville pour les festivités. Chiffre d’ampleur qui témoigne de l’intérêt nouveau pour la Porte Océane, 25% de ces 2 millions de personnes n’étaient jamais venus dans l’agglomération havraise : 500 000 touristes ont découvert Le Havre pour la première fois cette année ; parmi eux, 93% souhaitent revenir !

Un million de visiteurs pour quatre grands temps forts

Les quatre grands temps forts (journée d’ouverture, Royal de Luxe, Grandes Voiles du Havre et Jour du grand anniversaire) ont rassemblé plus d’un million de visiteurs. La venue des Géants du Royal de Luxe prend une large tête avec pas moins de 600 000 spectateurs. Il faut dire que le scaphandrier était particulièrement attendu, puisque 68% des habitants de la Communauté d’agglomération havraise (CODAH) figuraient parmi le public. Ce chiffre, croisé avec des indicateurs de fréquentation, révèle que presque toute la population de la CODAH était présente ! Les Grandes Voiles du Havre quant à elles ont été l’événement normand par excellence puisque 80% des visiteurs venaient de la Région, témoignant ainsi leur fierté pour leur identité maritime et portuaire. La découverte des parcours dans la ville et des œuvres monumentales exposées dans l’espace public a attiré la plus forte proportion (34%) de visiteurs extérieurs, dont la moitié provient d’Île de France.

Des retombées économiques multipliées par quatre

Le budget global de l’événement Un Eté au Havre, 2017 s’élève à 20 millions d’euros. Les retombées économiques sont évaluées à plus de 80 millions d’euros sur l’ensemble du territoire, ce qui permet d’établir un rapport de 1 à 4 entre le budget investi et ces retombées. Par ailleurs, sur ce budget global, plus de la moitié - 10 millions d’euros - ont été directement investi dans l’économie locale, à travers la participation des entreprises du territoire à la fabrication, production et montage des œuvres ou pour des prestations de service.

"On ne s’est pas retrouvés là par hasard, poursuit Luc LEMONNIER. Avant Un Eté au Havre, 2017, il y a eu la montée en puissance du MuMa, le lancement de la ligne de tramway, le dynamisme économique exponentiel, le développement de l’enseignement supérieur… Depuis un certain nombre d’années, il se passe des choses extraordinaires ici. Tout ceci a été révélé par ces festivités et cela a permis de prendre conscience de notre patrimoine et potentiel exceptionnels."

Un Eté au Havre… 2018 ?

Si certaines œuvres de 2017 sont d’ores et déjà pérennisées, tels Impact, de Stéphane Thidet, dans le bassin du Commerce ; Parabole, d’Alexandre Moronnoz, qui offre un point de vue magnifique sur l’Estuaire, depuis le quartier de Caucriauville ; ou encore Cath me if you (spray) can, les gouzous de Jace qui se sont emparés de toute la ville ; d’autres seront prolongées de quelques années comme Catène de Containers, de Vincent Ganivet, devenu le symbole de la manifestation, ou encore les Couleurs sur la plage, de Karel Martens qui pourraient revenir habiller les cabanes de la plage pour l’été prochain. Enfin, UP#3, l’une des œuvres les plus fortes posée au beau milieu de la plage dans l’alignement de l’avenue Foch : signée Lang/Baumann, sa structure légère créée en 2017 pourrait bien être pérennisée pour 2018 dans une conception durable.

"On peut poursuivre cette aventure, conclut Luc LEMONNIER. Continuer à envahir l’espace public d’œuvres monumentales et imaginer un autre grand événement populaire. Nous savons que les Havrais et les visiteurs aiment cela et que notre ville, comme le flux et reflux des marées, est faite, a été imaginée pour ces flux et reflux de population. […] L’identité havraise, elle est là, elle existe. La différence en 2017, c’est que nous l’avons montré à 2 millions de personnes. Il y a et il y aura toujours des choses à faire ici et de belles choses à vivre. Le Havre mérite ce regard monumental que l’on porte sur elle."