Épidémie Coronavirus - COVID-19: la Ville du Havre mobilisée pour protéger les Havrais et participer à l'effort collectif

Épidémie Coronavirus - COVID-19: mesures anti-coronavirus prises par la Ville du Havre
Épidémie Coronavirus - COVID-19 : mesures anti-coronavirus prises par la Ville du Havre

Mise à jour le lundi 27 avril

Face à l’épidémie du coronavirus Covid-19 et conformément aux annonces du président de la République, Jean-Baptiste GASTINNE, maire du Havre et président de la communauté urbaine Le Havre Seine Métropole, annonce aujourd’hui les mesures prises par la Ville du Havre pour assurer la continuité du service public au Havre.

Hôtel de ville ouvert ; les mairies annexes fermées

L’Hôtel de Ville du Havre (du lundi au vendredi de 9 h à 16 h et le samedi de 9 h à 12 h) reste ouvert au public ; les autres mairies annexes sont fermées. Les usagers sont priés de ne s’y rendre que pour les demandes urgentes liées aux prestations d'état civil et à l'identité.
La prise de rendez-vous en ligne pour l'établissement des titres d'identité et des PACS est momentanément interrompue.
En cas de situation particulière urgente, les usagers sont invités à contacter le service téléphonique « A votre écoute » au 02 35 19 45 45.

Les Fabriques de quartier sont fermées au public mais une permanence téléphonique est assurée pour chacune d’entre elle.

Le service des audiences est également fermé au public, une permanence téléphonique est assurée au 02 35 19 42 29. Les adjoints au Maire, en charge des différents quartiers du Havre restent à la disposition des Havrais par mail. Coordonnées des adjoints au Maire ici.

La police municipale et la BUPP mobilisées

Les agents de la Police municipale et de la Brigade urbaine de prévention et de proximité (BUPP) sont pleinement mobilisés pour assurer le respect des règles édictées et effectuer des missions de solidarité.
Les locaux de la Police municipale - situés au 75, avenue René Coty - restent ouverts.

En conséquence, à compter de ce jour et jusqu’à nouvel ordre, le stationnement sur voirie ne fera plus l’objet de contrôles à l’exception du stationnement gênant la circulation. Il est demandé à chacun de faire preuve de civisme et de ne pas prolonger inutilement le stationnement devant les commerces alimentaires.

Fermetures : plage, forêt, parcs, squares, jardins publics clos, aires de jeux pour enfants, aires sportives, équipements sportifs et culturels

L’accès à la plage (à compter du samedi 21 mars à midi), à la forêt, aux squares, parcs et jardins publics clos est interdit. Les contrevenants s’exposent à des poursuites.

L’ensemble des aires de jeux pour enfants de la ville restent fermées au public, ainsi que les aires sportives (city stades, street workout, skateparks). Les équipements sportifs (piscines, gymnases, stades, patinoire) et les équipements culturels (bibliothèques, musées et théâtres) sont également concernés.

Activités de plaisance, tourisme et loisirs nautiques interdites

La préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord précise que les activités de plaisance, de tourisme ou de loisirs nautiques sont aussi interdites dans la zone maritime française Manche et mer du Nord.
En mer comme à terre, ces dispositions ont vocation à lutter activement contre la propagation de l'épidémie en restreignant tous les déplacements.
Elles permettent également de préserver les moyens de secours en mer pour les dédier plus spécifiquement à d’éventuelles interventions sanitaires liées à l’épidémie en cours.
Pour mémoire, le non-respect de la réglementation précitée est passible des mêmes sanctions qu’à terre.

Les jardins familiaux

Les jardins familiaux restent accessibles à condition de s'y rendre muni d'une attestation de déplacement avec la case 'Déplacements pour effectuer des achats de première nécessité dans les établissements dont les activités demeurent autorisées'.

Les cimetières ouverts

Les cimetières de la ville restent ouverts et la limite des regroupements est fixée à 20 personnes.

Marchés de plein air suspendus jusqu'à nouvel ordre

Conformément aux instructions du Gouvernement, tous les marchés de plein air sont suspendus jusqu'à nouvel ordre au Havre.
Les Halles centrales (marché couvert), dont les commerces restent ouverts, ne sont pas concernées, tout comme le marché aux poissons qui n'est pas un marché ambulant, mais le lieu principal et permanent de distribution des produits le mer des marins pêcheurs du Havre.

Les commerçants exonérés

Pour aider les bars et restaurants confrontés à une cessation de leur activité, la Ville du Havre exonérera prorata temporis ces commerçants de leurs droits de terrasse et de leur loyer. Pendant toute la durée de la fermeture imposée par l’État, aucun paiement ne sera à effectuer.

Personnes vulnérables : signalez vos proches au CCAS !

Le CCAS de la Ville du Havre tient à jour un fichier des personnes vulnérables et/ou isolées. Ce fichier permet aux agents du CCAS d’assurer un contact régulier avec ces personnes.

  • Pour inscrire un proche, un accueil téléphonique est assuré à partir de lundi au 02 35 19 81 18. Ce numéro ne délivre pas d’information d’ordre médical.

Des mesures exceptionnelles pour les associations

La Ville du Havre prend trois mesures d’urgence et met en place une cellule de suivi pour soutenir le tissu associatif local dans cette période difficile liée à la crise sanitaire du Covid-19.

  • Versement immédiat de la totalité des subventions pour faire face aux problèmes de trésorerie ;
  • Suspension du paiement des loyers et charges pour les locaux municipaux occupés par les associations ;
  • Maintien de la totalité des subventions pour les manifestations et les évènements associatifs qui seraient annulés d’ici au 31 août prochain.

Les subventions de fonctionnement sont habituellement versées en deux fois : 75 % d’emblée puis 25 % sur justificatif d’activité. Le reliquat de 25 % sera débloqué dans les semaines à venir sans justificatif à produire.
De même, les associations prestataires de la Ville du Havre qui ont été contraintes de suspendre leur activité seront indemnisées.

Une cellule de suivi et d'accompagnement pour les associations les plus fragiles
Au-delà de ces mesures d’urgence, la Ville du Havre est au service des associations locales et considère qu’un dispositif d’accompagnement est la clé pour aider les plus fragiles d’entre elles à passer ce cap difficile.
Une cellule de suivi des associations est mise en place pour les aider à faire face à leurs difficultés : par la recherche de nouveaux financements disponibles, par la réorganisation de leur offre, par la création de nouvelles activités ou par la restructuration de leur fonctionnement.

Accueil des enfants des personnels soignants le mercredi

Pour permettre l’accueil des enfants des personnels soignants, la Ville du Havre se mobilise et ouvre une école pour assurer la continuité du service de garde le mercredi. Pour pouvoir bénéficier de cet accueil, inscrivez-vous avant mardi 18 h par mail à education@lehavre.fr
Ce dispositif est également reconduit le week-end ; inscription possible jusqu'au vendredi 18 h.

Infos et renseignements au 02 35 19 45 45. Aucune inscription ne sera prise par téléphone.

Sans-abris, appelez le 115 !

Pour accéder à un hébergement et lutter contre l'épidémie, les sans-abris ou les personnes qui les accompagnent doivent composer le 115.

Le Havre Seine Métropole aussi mobilisée face à l'épidémie

La communauté urbaine Le Havre Seine Métropole assure également la continuité des services publics essentiels sur son territoire (collecte des déchets, réseau de transport, etc.).

Toutes les infos sur lehavreseinemetropole.fr

LES GESTES BARRIÈRES À ADOPTER
Face aux infections, il existe des gestes simples pour préserver votre santé et celle de votre entourage :
- se laver les mains très régulièrement ;
- tousser ou éternuer dans son coude ou dans un mouchoir ;
- saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades ;
- utiliser des mouchois à usage unique et les jeter ;
- éviter les rassemblements, limiter les déplacements et les contacts

NUMÉROS UTILES
Informations Coronavirus : 0 800 130 000

En cas de symptômes, contactez en priorité :
1. votre médecin traitant (téléconsultaton possible) ;
2. le 116-117 (appel gratuit, 24h/24, 7j./7) - en cas de difficulté à joindre votre médecin traitant ou en l'absence de médecin traitant. Un réflexe citoyen pour éviter la saturation du 15 ;
3. le 15 uniquement en cas d'urgence vitale.

RAPPEL DES DERNIÈRES MESURES PRISES PAR LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE ET LE GOUVERNEMENT
En application de l’état d’urgence sanitaire, les déplacements sont interdits sauf dans les cas suivants et uniquement à condition d'être munis d'une attestation pour :
- Déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle, lorsqu’ils sont indispensables à l’exercice d’activités ne pouvant être organisées sous forme de télétravail ou déplacements professionnels ne pouvant être différés.
- Déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l’activité professionnelle et des achats de première nécessité, y compris les acquisitions à titre gratuit (distribution de denrées alimentaires…) et les déplacements liés à la perception de prestations sociales et au retrait d’espèces, dans des établissements dont les activités demeurent autorisées.
- Consultations et soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés  ; soin des patients atteints d'une affection de longue durée.
- Déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou la garde d’enfants.
- Déplacements brefs, dans la limite d'une heure quotidienne et dans un rayon maximal d'un kilomètre autour du domicile, liés soit à l'activité physique individuelle des personnes, à l'exclusion de toute pratique sportive collective et de toute proximité avec d'autres personnes, soit à la promenade avec les seules personnes regroupées dans un même domicile, soit aux besoins des animaux de compagnie.
- Convocation judiciaire ou administrative.
- Participation à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative.

L'attestation nécessaire pour circuler (que vous pouvez également reporter sur papier libre) est disponible pour les particuliers, les professionnels, et en version numérique en cliquant ici.

Sanctions encourues pour violation des mesures de confinement
Première sanction
: amende forfaitaire de 135 € ;
Récidive dans les quinze jours : amende forfaitaire de 200 € majoration à 450 € ;
Verbalisation à plus de trois reprises dans un délai de 30 jours : délit puni d'une amende de 3 750 € et passible de 6 mois d'emprisonnement.

Plus d'infos sur www.gouvernement.fr/info-coronavirus