Astuce : Inscription aux colis de noël à partir du mardi 05 novembre 9 h au samedi 23 novembre 2019

Fermer
Entretien
Culture
Un Été au Havre

Fanny Bouyagui : "Une parade XXL, il faut que ça soit fun !"

Un Été au Havre / Magnifik Parade, de Fanny Bouyagui
Magnifik Parade, de Fanny Bouyagui

Fanny Bouyagui, qui a créé Art Point M en 1991, est la cheffe d’orchestre de la Magnifik Parade du 27 mai 2017. Une performance XXL, avec plus de 200 Havrais qui défilent dans l’espace public et portent des robes hallucinantes et extravagantes, il fallait au moins ça pour célébrer le lancement des festivités Un Été au Havre !

  • lehavre.fr : Comment tout ceci a commencé ?
    Fanny Bouyagui : Je connais Jean Blaise (directeur artistique d’Un Été au Havre) depuis de longues années, du temps où il était directeur du Lieu Unique, à Nantes. Je travaille sur la mode et sur le vêtement comme support d’expression depuis le début des années 90. Jean est venu me chercher il y a plus d’un an, pour imaginer un défilé-spectacle XXL, une grande parade qui lancerait les festivités célébrant les 500 ans de la création du Havre.
  • Quelle a été votre source d’inspiration ?
    F.B. : Je suis venue au Havre et je me suis pris une claque ! Ce qui m’a marqué le plus, c’est bien évidemment l’architecture incroyable de la ville. Et là, je me suis tiré une balle dans le pied ! Comment traduire l’aspect carré, linéaire et régulier des bâtiments Perret sur un vêtement souple et porté par des modèles ? Très rapidement, l’idée d’utiliser l’impression numérique s’est imposée car je tenais vraiment en rendre hommage à cette architecture d’exception. Pour le reste, une parade comme ça, il faut surtout que ça soit fun !
  • Quel est le principe ?
    F.B. : Nous avons fait des photographies de monuments et de sites emblématiques du Havre, comme la plage ou le Volcan. L’impression numérique permet de reproduire le cliché à l’identique et de créer des robes « balcon », 25 « jumelles de Saint-Joseph » ou encore des robes « conteneurs ». D’autres pièces sont plus pop, avec des jeux de rayures pour rappeler l’esprit marin et des couleurs vives. Nous avons fait beaucoup d’essais différents, notamment avec des associations d’accessoires.
  • Avec qui avez-vous travaillé ?
    F.B. : Les perruques délirantes ont été imaginées par le coiffeur Philippe Gonay (un habitué des défilés de haute-couture). Pour le reste c’est 100 % havrais ! Pendant toute la période de conception des costumes et d’essais maquillage, je suis venue plusieurs fois au Havre chaque semaine pour accompagner les élèves du lycée professionnel Jules-Lecesne qui confectionnent les robes et les coiffes. Les pôles « coiffure » et « métiers de la mode » ont été mis à contribution, ainsi que le BTS Métiers de l’Esthétique-Cosmétique-Parfumerie et des étudiantes en BAC professionnel esthétique.

Le programme complet de la journée du 27 mai 2017 :
- Golden Cubes, une installation urbaine imaginée par Fanny Bouyagui (Art Point M), Pré-Fleuri (Caucriauville), de 11 h à 18 h.
- Magnifik Parade, de l’Hôtel de Ville à la plage, de 18 h 30 à 20 h.
- Concert sur la plage : Electro Bamako, Catherine Ringer, La Femme, de 20 h à 23 h 45.
- NAME, Une nuit au Havre, after au Tetris, de 23 h à 6 h.

Pour aller plus loin