Alerte : La piscine du Cours de la République sera en fermeture technique du lundi 17 février au dimanche 1er mars.

Fermer
Culture

Festival En attendant l’éclaircie : voir le théâtre du XXIe siècle

Nouveau au Havre, le festival En attendant l’éclaircie invite de jeunes créateurs sur les planches du Théâtre des Bains Douches
Débris - Festival En attendant l'Éclaircie

Nouveau au Havre, le festival En attendant l’éclaircie invite de jeunes créateurs sur les planches. Rendez-vous au Théâtre des Bains Douches du 17 au 20 février.

Jusque-là programmé à Rouen et à Caen, où il est né, En attendant l’éclaircie embrasse en 2020 les trois grandes villes normandes. Ce développement est né de la collaboration de théâtres aux identités proches. Chacun à leur manière, la Cité Théâtre de Caen, l’Etincelle de Rouen et Le Théâtre des Bains-Douches du Havre œuvrent pour l’émergence de la nouvelle génération. Les spectateurs du festival verront ainsi des pièces exclusivement écrites et interprétées par de jeunes artistes. Calé délibérément pendant les vacances scolaires de février, l’événement s’adresse à tous, à partir de 14 ans. Avis, donc, aux curieux, y compris ceux qui ne sont pas des habitués du théâtre. « J’ai la sensation que les gens ont envie de faire de plus en plus de choses ensemble », confie Ludovic-Pacot-Grivel, directeur des Bains-Douches. « Or, sortir au Théâtre, c’est être ensemble. »

Etre connectés, sans smartphone ni tablette

En attendant l’éclaircie va nous parler d’un thème qui nous concerne tous : les rapports familiaux. Deux des trois projets présentés sont portés par des équipes de moins de 25 ans. De la pièce Finir chèvre, Ludovic Pacot-Grivel nous dévoile : « Elle évoquera le rapport frère-sœur. Je ne veux pas en dire plus, juste que c’est très beau. ». Pour ce spectacle, la compagnie Jolie carcasse s’est frottée à l’écriture plateau : elle a construit son texte au fil des improvisations. La pièce Débris, elle, part d’une œuvre existante, celle de l’auteur britannique Dennis Kelly. Une écriture coup de poing au service, là encore, d’une histoire entre un frère et une sœur. Enfin, pour Rift, la comédienne Virginie Vaillant devient metteuse en scène et autrice. Elle s’exprime sur la disparition de son père et la rupture amoureuse. « Le théâtre d’aujourd’hui est le miroir de la société » analyse Ludovic Pacot-Grivel, avant d’ajouter : «  Dans toutes les pièces du festival, on rit ! ». Mais attention : pour les créateurs invités, « l’humour est une arme. »

 

Pour aller plus loin