Portrait
Sport

Focus sur cinq joueuses du club évoluant en Nationale Féminine 1

A.L.Aplemont Basket Le Havre
Focus sur cinq joueuses de l'ALA Basket évoluant en Nationale Féminine 1

L'ALA est un club qui accueille de nombreux passionés de basket, en compétition ou en loisir, en valide ou en handisport, dès le plus jeune âge. Rencontre avec cinq joueuses évoluant en NF

Anita Meszaros

Anita Meszaros - A.L.Aplemont Basket Le Havre

Jusqu’à 11 ans, je n’avais jamais fait de basket, personne de ma famille ne le pratiquait, mais mon papa m’a dit : « Tu vas faire un sport, tu es grande, alors, au basket ! ». J’ai intégré un collège et n’ai pas eu le temps de réfléchir à ce que je pourrais faire d’autre, signant dès mes 14 ans un contrat pour rejoindre l’équipe d’Arad deux ans plus tard et devenant ensuite internationale roumaine. Un jour, j’ai demandé à mon agent de me trouver un club en France, en Espagne ou en Italie et, en 2012, suis partie pour Reims en compagnie de Dan, mon copain, ex-handballeur. Lui parlait un peu le français, moi pas du tout, mais j’ai commencé à bien comprendre au bout de trois mois. Après Limoges et Sceaux, nous voici au Havre ! J’aime beaucoup cette ville, dès notre arrivée, Dan et moi nous y sommes sentis vraiment très bien !

 

 

Béatrice Louison

Béatrice Louison - A.L.Aplemont Basket Le Havre

J’ai commencé à jouer en Martinique, grâce à une copine m’ayant dit qu’il y avait des goûters après les matches ! J’ai gravi les échelons et joué un tournoi inter-îles où j’ai été scoutée pour aller à Vichy en « camp basket », puis à l’INSEP à Paris. A 15 ans, je suis donc arrivée en métropole : un changement radical, une première année compliquée, mais une bonne expérience.  Ensuite, à Tarbes,  j’ai mené de front bac et basket pro, dont l’Euroligue ! J’ai alors décidé de donner la priorité aux études en partant pour Thouars où j’ai décroché un BTS en négociations relations clients, puis une licence en RH. Depuis, je travaille tout en jouant au basket. Je suis aujourd’hui responsable recrutement dans une agence d’intérim au Havre. C’est un sacré rythme qui nécessite de mettre entre parenthèses une partie de sa vie mais le basket me l’a bien rendu !

 

 

Caroline Lamoine

Caroline Lamoine - A.L.Aplemont Basket Le Havre

J’ai toujours eu besoin de bouger ! Suite à une initiation basket à l’école à Pavilly, le coach m’a demandé de venir au club et j’ai signé. Un sport en salle, pour une Franco-italo-ivoirienne comme moi, c’était l’idéal ! Depuis, je joue toujours avec autant de passion.  J’ai intégré le pôle espoirs de Haute-Normandie, puis le centre de formation de Saint-Amand-les-Eaux. Mes parents ont toujours exigé de bonnes notes en parallèle au basket. J’ai ensuite obtenu mon master à Saumur et suis éducatrice sportive spécialisée en sport adapté, un métier où il faut bouger, avoir envie et parfois remonter le moral des patients. En poste à l’IMP Espérance, allier le travail au basket est mon équilibre : j’ai besoin des deux ! Même si cela demande beaucoup d’organisation. Au Havre, je trouve très sympa d’avoir la forêt et la plage en ville.

 

 

Katrin Chiemeka

Katrin Chiemeka - A.L.Aplemont Basket Le Havre

Enfant, à Haguenau, j’ai découvert des sports différents au centre de loisirs. J’ai commencé le basket à 9 ans, tout en jouant au handball, puis j’ai rejoint un centre de formation à Strasbourg. Parallèlement,  je jouais en équipe d’Angleterre jeunes. J’avais vraiment envie après le lycée d’intégrer une université américaine et je suis partie à Davidson, une super expérience sur les plans sportif et humain. J’ai pu mener de front basket et études, décrochant deux licences,  en communication et en espagnol. Puis je suis partie jouer en Espagne et ensuite à La Glacerie, entraînant également les séniors masculins, un challenge que j’ai apprécié ! Je compte passer mon diplôme d’état d’entraîneur. J’ai un bébé et mener la vie de sportive et celle de maman demande de l’organisation ! Au printemps, je compte promener ma fille dans les nombreux espaces verts du Havre.

 

 

Orlane Fardel

Orlane Fardel - A.L.Aplemont Basket Le Havre

Vivant seule avec ma mère, j’étais souvent gardée par ma grand-mère, coach de basket. Pour m’occuper, elle m’a mis un ballon entre les mains. J’ai vraiment aimé et elle m’a inscrite au club, où elle fut ma coach jusqu’en benjamines. Je jouais tout en faisant d’autres sports à côté, il fallait que je bouge ! En 5e, on m’a proposé un sport-études en basket ou en judo : j’ai choisi le sport collectif et la tradition familiale ! En 2de, je suis partie en centre de formation à Calais, à mille kilomètres de chez moi, l’Ariège ! Ça m’a fait grandir, je vivais ma passion, mais c’était plus dur pour ma mère. Parallèlement au basket, j’ai une formation STAPS mais aussi de coach sportif. Cette année, je suis en fac d’anglais ici. J’aime cette ville et la gentillesse des gens d’ici !