Culture
Tourisme
Un Été au Havre

Franciscopolis, une histoire issue de la saga des Géants

Un Été au Havre / Royal de Luxe
Une histoire de la saga des géants

C’est une histoire qui se raconte de génération en génération. Tous se souviennent de la venue de la « Petite Géante » et La Visite du sultan des Indes sur son éléphant à voyager dans le temps. C’était il y a onze ans et c’était le cinquième spectacle du Royal de Luxe au Havre, depuis 93 et la découverte stupéfiante d’un géant dans les rues de la ville.

Depuis, ces personnages fascinants alimentent conversations et souvenirs comme une véritable légende urbaine. En présence de Jean-Luc COURCOULT, auteur et metteur en scène, fondateur du Royal de Luxe, Luc LEMONNIER, maire du Havre, a rappelé les liens étroits qui unissent la Porte Océane et la saga des Géants, très attendus dans le cadre des célébrations du 500e anniversaire de la ville. « C’est la sixième fois que l’on vous accueille, a t’il rappelé. Nous sommes une exception ! Ces rencontres entre les géants du Royal de Luxe et les Havrais, ce sont des événements populaires fabuleux qui provoquent une émotion sans commune mesure. […] Vous déployez des trésors d’ingéniosité pour produire un spectacle d’un tel gigantisme. Nous avons l’habitude avec les portes-containers. Mais vous, vous ajoutez du mouvement et de la grâce à la ville. »

Et Jean-Luc COURCOULT de poursuivre, « le premier Géant est né ici, au Havre, il y a 25 ans. C’était sa première rencontre avec les citoyens du monde. Mais quand on créée un spectacle, il faut se renouveler. C’est comme dans une histoire d’amour, il faut savoir tout remettre à zéro ». A propos de cette nouvelle création, le metteur en scène est revenu sur son titre, Franciscopolis, qui n’est autre que le tout premier nom donné au Havre en 1517, la ville fondée par François Ier. Le port était un emplacement stratégique à l’embouchure de la Seine, à l’époque où les conflits entre la Grande-Bretagne, l’Italie, l’Espagne et la France faisaient rage et où la Seine était une autoroute pour envahir Paris.

Un hommage à la ville et à son histoire

Le récit du nouveau spectacle du Royal de Luxe, ce n’est pas un homme qui la raconte, mais le Géant lui-même. De retour en scaphandrier, qui a jeté une bouteille à la mer avec un parchemin à l’intérieur. Une « Lettre du Géant aux Havrais » qui vous pouvez consultez ci-contre. « Quand les géants arrivent, poursuit Jean-Luc COURCOULT. Ils partagent la vie quotidienne des habitants, et ont toujours quelque chose d’important à raconter à la ville. Pour la population, beaucoup de choses peuvent jaillir car l’imaginaire qu’ils génèrent est d’une extraordinaire richesse. » L’inspiration prend sa source dans l’histoire-même de la ville. « Nous travaillons sur l’inconscient collectif d’une ville et cherchons à faire naître une histoire de cet inconscient. » Ainsi, parmi les références historiques qui vont ponctuer Franciscopolis, l’affaire Jules Durand sera symbolisée par la cloche des dockers rythmant l’ensemble du spectacle.

Depuis 1993, le Royal de Luxe raconte des histoires à la ville entière. La suite de ce récit va s’écrire dans les rues du Havre, du 7 au 9 juillet prochain.

Découvrez les parcours empruntés par le(s) Géant(s) et l'ensemble des infos pratiques (circulation, stationnement, etc)

Pour aller plus loin