Entretien
Education
Environnement
Habitat
Innovation
Recyclage
Urbanisme

Gabriel Dubernet - Architecte DPLG - "Les solutions énergétiques propres ont aussi une valeur pédagogique"

LH Forum 2018 - Venez découvrir les territoires positifs
Gabriel Dubernet - Architecte DPLG - "Les solutions énergétiques propres ont aussi une valeur pédagogique"

Les 28 et 29 septembre 2018, le LH Forum devient le Rendez-vous international des villes et des territoires positifs. Rencontre avec Gabriel Dubernet, architecte DPLG basé au Havre, choisi pour la construction d’un pôle sportif et d’un pôle de restauration scolaire à l’Institution Saint-Joseph du Havre.

  • lehavre.fr : Comment les architectes peuvent-ils devenir acteurs d’un territoire positif ?

Gabriel Dubernet : Lorsque notre agence aborde un projet, elle intègre systématiquement depuis des années les préoccupations liées au développement durable. Il ne faut jamais oublier que nous construisons au moins pour deux générations. La tendance aujourd’hui va clairement vers la multiplication d’espaces verts et des toitures végétalisées, de solutions techniques moins énergivores pour assurer les fonctionnalités des bâtiments. Le discours de Saint-Joseph a été de nous demander un bâtiment doté de solutions énergétiques propres pouvant également avoir une valeur pédagogique auprès des élèves. Des visites seront organisées pendant la phase chantier pour découvrir ces équipements "verts".  

  • lehavre.fr : En quoi consiste ce projet architectural positif ?

G.D. : En remplacement d’un vieux bâtiment, ce projet consiste en la construction d’un nouveau bâtiment de 2 500 m² abritant un pôle sportif et un pôle de restauration scolaire. Composé d’un grand gymnase de 1 000 m² et d’une plus petite salle d’évolution, le pôle sportif sera dédié au cours d’éducation physique pour les élèves du collège et du lycée. L’ensemble est organisé autour de quatre vestiaires, des sanitaires/douches, d’un bureau des enseignants et d'espaces de rangement pour le matériel sportif. En remplacement d’installations désormais sous-dimensionnées, le pôle de restauration scolaire (1 000 couverts/jour) sera dédié à la production des repas et au service en salle de restaurant (320 places) et en cafétéria. Évaluée à 18 mois, la durée des travaux s’étalera sur deux années scolaires pour une livraison des installations prévue avant la fin de l’année 2020. La charte de ce chantier vert prévoit également de réduire les nuisances sonores durant l’exécution des travaux et de veiller à la bonne gestion des déchets du chantier.

  • lehavre.fr : Comment s’est manifestée votre approche environnementale ?

G.D. : Nous avons souhaité conserver le talus arboré entre la cour du collège et la cour intermédiaire. Des arbres seront plantés le long des limites séparatives et le long du cheminement des élèves depuis la rue de la Cavée Verte vers la cour intermédiaire. Et la toiture de la grande salle d’évolution, visible par les immeubles voisins et par les usagers du restaurant, sera végétalisée. Par ailleurs, les centrales de ventilation seront installées à l’intérieur du volume bâti afin de libérer les toitures terrasse. Cette disposition permettra à la fois de limiter les pollutions visuelles et de maitriser l’acoustique des installations.

  • lehavre.fr : Qu’en est-il de la réduction énergétique ?

G.D. : L’énergie la moins chère étant celle que l’on ne consomme pas, le bâtiment volontairement compact sera "sur-isolé" afin de limiter les pertes énergétiques. La conception du projet a pour objectif de limiter les besoins du bâtiment en chauffage, en éclairage, en ventilation et en eau. Nous avons privilégié l’éclairage naturel et prévu des solutions techniques pour récupérer les pertes ; l’eau de pluie récupérée sera également utilisée pour l’arrosage d’un futur jardin en permaculture et en autosuffisance ; la récupération d’énergie calorifique se fera par les systèmes de ventilation double flux installée dans les deux espaces d’évolution, les vestiaires, la cafétéria et le restaurant. Nous avons adapté les systèmes consommant de l’énergie au site et à l’usage du bâtiment en fonction des périodes d’occupation par le public et le personnel, en privilégiant les éclairages basse consommation nécessitant peu de maintenance et en ayant recours aux énergies renouvelables. Une production d’électricité est envisagée par panneaux photovoltaïques (environ 20 m²) situés en toiture terrasse de la grande salle d’évolution sportive. La production d’eau chaude sanitaire pourra être complétée par une production solaire permettant de couvrir une partie des besoins sur l’année.

LH Forum 2018
- Jeudi 27 septembre : journée enfants et lycéens
- Vendredi 28 septembre : journée professionnels, ouverte au grand public
- Samedi 29 septembre : journée grand public
Les journées ouvertes au grand public se dérouleront au Volcan.
Programme en ligne sur : http://positiveplanet.ngo/lh-forum-2018/

Pour aller plus loin