Alerte : La piscine du Cours de la République sera en fermeture technique du lundi 17 février au dimanche 1er mars.

Fermer
Entretien
Sport

"Grâce au sport, je partage de bons moments avec mes filles"

Soria Toumi, bénéfice du dispositif Découvrez le sport
Soria Toumi, bénéfice du dispositif Découvrez le sport

Le dispositif Découvrez le sport permet à de nombreux jeunes Havrais de tester plusieurs activités et de dépenser toute leur énergie ! Nouveauté cette année : il est proposé aux adultes d’accompagner leur progéniture et donc de partager en famille de bons moments sportifs. Rencontre avec Soria, la maman, Inès (10 ans) et Lilia (7 ans), conquises par ce système.

  • lehavre.fr : Comment avez-vous rejoint Découvrez le sport ?

Inès : On nous a donné des papiers à l’école ! Ça nous a intéressées et donné envie, et Maman nous a inscrites.

Lilia : C’est la deuxième année qu’on en fait. On a fait des arts martiaux, de la lutte, et maintenant multisports. On fait plein de sports avec des ballons ou des raquettes. J’ai bien aimé la lutte, on en faisait avec mon cousin. Je crois que c’est ce que je préfère, on fait la bagarre !

  • lehavre.fr : Ça vous défoule ? Vous avez besoin de bouger ?

Inès : C’est bien de découvrir plein de sports différents !

Lilia : Et puis, ça nous occupe pendant les vacances, parce que, sinon, on n’a presque rien à faire.

  • lehavre.fr : Le sport tient-il une grande place dans votre vie ?

Lilia : Déjà, on va tous les jours à l’école à vélo ! Même s’il fait mauvais ! Et on joue dehors, on a des vélos et des trottinettes, un trampoline, une balançoire, des ballons…

Inès : Parfois on va même sur le stade qui est près de chez nous pour jouer. Et on fait toutes les deux de la gym tous les mercredis depuis cette année au CSSM.

Soria : Pour ma part, du sport, j’en ai pratiqué comme tout le monde à l’école, notamment du hand, mais sinon, je n’ai pas vraiment le temps entre mon travail de médecin et mes trois enfants, dont le dernier a six mois ! On me dit toujours qu’il faut s’organiser pour en faire mais, personnellement, je ne trouve pas ce temps-là ! C’est pour cela qu’il est sympa de pouvoir faire du sport avec mes enfants pendant que nous sommes toutes en vacances. En revanche, mon mari, lui, est bien organisé et  fait de l’athlétisme au HAC depuis longtemps, il a même déjà emmené Inès avec lui sur la piste. Et mes filles ont un oncle faisant de la boxe et une tante pratiquant elle aussi l’athlétisme.

  • lehavre.fr : En quoi pensez-vous que le sport est bénéfique pour vos enfants ?

Soria : C’est tout d’abord bon pour la santé et, en tant que médecin, je suis bien placée pour en parler ! Pratiquer dès leur jeunesse va les habituer à en faire, elles vont développer leurs muscles et c’est indispensable pour, plus tard, se maintenir en forme. Et elles transmettront cela à leurs enfants ! Par ailleurs, ça les occupe, évidemment. Elles ont tendance à regarder la télé, jouer sur les portables, comme beaucoup d’enfants de leur âge, ce que je n’apprécie pas vraiment ! Nous, quand on était jeunes, on jouait toujours dehors : courir, bouger, c’était bon pour nous ! Le sport leur offre donc quelque chose de bénéfique. De plus, cela fait secréter des endorphines, ça calme, ça canalise. Enfin, faire du sport leur permet également de connaître du monde, de rencontrer d’autres gens. Inès était un peu timide et un dispositif comme « Découvrez le sport » lui permet de dépasser cela, d’être plus sociable.

  • lehavre.fr : Et vous avez maintenant la possibilité de pratiquer le sport en famille. Cela vous plaît-il ?

Lilia : Oui, on adore ça !

Inès : Oui, parce que Maman travaille beaucoup, et elle n’est jamais avec nous ! Et même quand elle ne travaille pas, elle a toujours quelque chose à faire !

Soria : C’est vrai que, même malgré mon congé parental pour mon troisième enfant, j’ai toujours quelque chose à faire à la maison ! Mais là, j’ai sauté sur l’occasion, et cela me permet de partager de bons moments avec mes filles.

Découvrez le sport, c'est quoi ?
Depuis de nombreuses années, « Découvrez le sport » accompagne les vacances de la Toussaint, d’hiver et de printemps. L’occasion pour nombre de jeunes, âgés de 6 à 17 ans, de pratiquer des activités aussi diverses que l’athlétisme, le football, le judo ou le billard dans les stades et gymnases de la ville, encadrés par les clubs ou les éducateurs municipaux. Depuis la session de février, le dispositif s’est enrichi de créneaux « famille », encourageant les parents ou grands-parents à s’inscrire avec les enfants, et également d’une discipline « urban training » réservée aux adultes.