Ils font bouger ma ville
Culture

Grégory Constantin, créateur de "Boulevard des artistes" : "Nous ne cloisonnons pas nos goûts"

Grégory Constantin, créateur de "Boulevard des artistes" : "Nous ne cloisonnons pas nos goûts"

Depuis l’année dernière, un site Internet baptisé « Boulevard des artistes » fait la part belle aux talents du Havre et des alentours. Sans distinction de genre, on y retrouve des musiciens, des peintres, des écrivains, des dessinateurs, des architectes, etc. Agrémentée de photos, de biographies, de liens, et de plus en plus d’interviews, cette plate-forme au joli design est l’œuvre de Grégory Constantin, vidéaste passionné des arts et de sa ville.
« Cela fait longtemps que cette idée d’une vitrine pour les artistes me trottait dans la tête, explique-t-il. En général, les sites sont spécialisés, or nous, nous ne cloisonnons pas nos goûts. Moi, par exemple, j’aime le football et cela ne m’empêche pas d’aimer la danse contemporaine ! » C’est d’ailleurs Philippe Tréhet, ancien directeur du Havre chorégraphique, qui a permis à Grégory de faire ses premières armes en tant que vidéaste, en lui commandant des captations de spectacles. Après des études de comptabilité et plusieurs périodes à l’étranger, il est revenu au Havre et à ses premières amours nées dans le giron familial puisque ses parents ont tenu plusieurs vidéoclubs. Aujourd’hui, Grégory a créé son entreprise via laquelle il propose des vidéos, principalement de spectacles. Cette activité lui permet de consacrer du temps à la création du « Boulevard des artistes » : « C’est beaucoup d’implication, mais je suis très content de le faire, affirme-t-il. Je me fais plaisir ! » Le site, qui recense aujourd’hui près de 450 artistes, ne fait pas non plus de distinction entre amateurs et professionnels : « Je ne me considère pas comme un artiste et je ne suis pas là pour juger, explique-t-il. Pourvu que l’artiste ait eu un public, cela signifie qu’il mérite d’être mentionné, c’est mon seul critère de sélection. » La vocation de la plate-forme est donc de soutenir les artistes et de leur offrir un peu de visibilité mais aussi de permettre à tout un chacun d’y piocher tout ce qu’il aime et qui se fait par chez nous !