Culture

Harjane et Rollin ressuscitent Desproges

Création Festival littéraire Le Goût des Autres 2015
"Pierre Desproges est vivant !" - Harjane et Rollin dans les mots du maître de l'humour noir

"Pierre Desproges est vivant !" C’est Rédouanne Harjane et François Rollin qui le disent ! Ils viennent tout juste de reprendre les mots de ce maître absolu de l’humour noir lors d’une lecture au Magic Mirrors, pour le festival Le Goût des autres. Cette création originale présentée lors de la soirée inaugurale aura donné le ton : un moment drôle, parfois grinçant, souvent exceptionnel.

Ils sont arrivés dans l’après-midi pour répéter ensemble, prendre l’ambiance, s’imprégner de la scène et de cette salle si atypique qu’est le Magic Mirrors.

Rédouanne Harjane. François Rollin. Pierre Desproges. Il fallait bien ce brillant humoriste, adepte des mots excellents, caustiques et surtout drôles, pour réunir ces deux artistes. De plus, quels mots pouvaient symboliser au mieux la thématique du rire, retenue pour cette édition 2015 du Goût des autres ? Ceux de Pierre Desproges évidemment, et cela dès la soirée d’ouverture du festival des littératures.

"Pierre Desproges est vivant !", cette création originale – une première donc sur les planches du Havre, de France et de Navarre – propose un échange entre Rédouanne Harjane et François Rollin. A première vue, deux univers différents, et pourtant, sur scène, l’alchimie fonctionne immanquablement.

Mais alors "Pourquoi Desproges ?" et "Quels textes de Desproges ?"… "Desproges sera toujours un bon choix, explique François Rollin. C’est une jolie œuvre, un joli bonhomme. Pour ce qui est de sélectionner un texte plutôt qu’un autre, c’est presque impossible. C’est un grand embarras du choix. Je crois que la vérité est au plus simple : de faire un petit survol de l’œuvre de Desproges dans ce qu’il a fait pour la télévision, pour la presse, ses one-man-show. Le choix finalement, c’est ce que j’aimerais personnellement voir sur scène. »

"On s’est amusés à piocher dans ses textes, poursuit Rédouanne Harjane. Il arrivait tellement bien à analyser les travers de l’humanité. Il y avait pour moi de la jubilation à découvrir certains textes que je ne connaissais pas ! C’était un grand !" Et François Rollin de conclure : "Le but de tout ceci, c’est de faire lire Desproges. C’est bien là l’essentiel, amener le grand public à lire ou relire ses ouvrages." Vous savez donc ce qu’il vous reste à faire : lisez Desproges !

Au Havre, une des lectures les plus mémorables de Desproges
Avant de commencer la lecture devant un Magic Mirrors plein à craquer, François Rollin a rappelé le caractère exceptionnel de cette création, préparée il y a plusieurs mois, "et le séisme Charlie Hebdo est passé par là. Du coup, ce sera une soirée 'à l’arrach' comme disent les jeunes de plus de 50 ans. Il y a de plus une dimension sociale à "Pierre Desproges est vivant !", car justement, au moment où nous avons commencé à travailler sur cette lecture, Rédouanne ne savait pas lire." Une introduction" qui donnait déjà le ton de ce qui allait suivre...

En effet, la suite à soulevé de nombreuses questions, posées par Pierre Desproges et reprises par Harjane et Rollin avec humour – noir souvent -, émotion et beaucoup de sensibilité : "Comment cuisiner la cigale Melba ?" ; "Qu’est-ce qu’un enfant ?" et "Comment reconnaitre un enfant d’un adulte ?" - nous ne citerons ici que l’une des dernières réponses : "Un enfant croit au Père Noël. Un adulte, non… il vote !" - ; "Qu’est-ce que l’intelligence ?" et "Comment reconnaître un intellectuel ?" ; "Qu’est-ce que la démocratie ?" etc, etc.

A la fin de ce spectacle, vous connaîtrez également la seule et unique façon de cuisiner les endives, les plus belles phrases – et les pires – à prononcer avant de mourir, vous vibrerez à l’évocation d’un voyage en ascenseur et apprendrez que Pierre Desproges ne possédait pas de chat mais était possédé par un chat persan.

Du pur Desproges donc, des mots repris avec habilité et force de conviction par Rédouanne Harjane et François Rollin qui ont goûté ce moment jusqu’à la dernière minute. "Saint Desproges" a été invoqué à plusieurs reprises lors de cette journée. Nul doute que, ce soir du jeudi 22 janvier 2015, sur la scène du festival Le Goût des autres, il a veillé sur Rédouanne et sur François…