Astuce : Inscription aux colis de noël à partir du mardi 05 novembre 9 h au samedi 23 novembre 2019

Fermer
Culture

"Impression, soleil levant" au Havre pour les festivités de 2017

"Impression, soleil levant" au Havre pour les festivités de 2017

C’est un événement. Impression, soleil levant, le chef d’œuvre de Claude Monet qui a donné son nom à l’impressionnisme, sera exceptionnellement exposé au MuMa, Musée d’art moderne André Malraux, à l’occasion des 500 ans de la création de la Ville du Havre.

C’est lors de ses vœux aux Havrais, qu’Edouard Philippe, maire du Havre et député de la Seine-Maritime, a souligné l’importance des festivités prévues pour les 500 ans de la ville et annoncé l’exposition au Havre du trésor des collections du musée Marmottan-Monet. Ce prêt exceptionnel est le fruit d’échanges nourris et constants, notamment avec Patrick De Carolis, le directeur du musée.

Impression, soleil levant sera donc exposé au Havre au mois de septembre 2017, l’occasion de voir ce tableau dans la ville qui l’a inspiré. Jamais depuis le mois de novembre 1872, date de sa création, ce chef-d’œuvre n’était revenu au Havre.

L'histoire d'Impression

Cette pièce-maîtresse du musée Marmottan-Monet, entré dans les collections du musée parisien en 1938, avait fait l’objet, en 2014, d’une exposition retraçant toute la genèse, "L’histoire vraie du chef-d’œuvre de Claude Monet". Entre études scientifiques et histoire de l’art, on sait que Monet a séjourné à plusieurs reprises au Havre et qu’il s’intéresse tout particulièrement à la modernité du port, multipliant les points de vue comme les ambiances lumineuses. L’artiste exécute ainsi 10 œuvres entre 1872 et 1874. Pour trouver le lieu exact depuis lequel Monet a réalisé Impression, il a fallu travailler sur le motif, en prenant en compte le fait que l’artiste travaillait dans l’instant et peignait ce qu’il avait sous les yeux. Les conclusions ont ainsi révélé les conditions exactes de la création de l’œuvre : Impression, soleil levant a été peint depuis une chambre de l’Hôtel de l’Amirauté, numéro 43 du Grand Quai (actuel quai de Southampton), le 13 novembre 1872.

La suite appartient à l’Histoire : en 1874, Monet envoie cette œuvre pour qu’elle soit présentée à la première exposition de la Société anonyme coopérative d’artistes. Il faut donner un nom à ce tableau. Monet propose « Impression », plutôt que de parler d’une vue du Havre, son point de vue étant inhabituel. Un journaliste du satirique Charivari parlera d’impressionnisme et l’exposition de 1874 deviendra la première à réunir des artistes en rupture avec la tradition et l’académisme : les impressionnistes.

A lire
Impression, soleil levant. L’histoire vraie du chef-d’œuvre de Claude Monet, sous la direction de Marianne Mathieu et Dominique Lobstein, éditions Hazan.