Entretien
Culture

Jak, illustrateur et dessinateur de bande dessinée : « Parler du handicap de façon ludique, c’est possible avec les personnages des albums de La Bande à Ed »

Le Havrais Jacques Lemonnier, alias Jak, publie chaque année un album de BD de l’une ou l’autre de ses séries. L’une d’elles, La Bande à Ed, prend le thème du handicap avec humour, sans gommer les difficultés.
 

  • lehavre.fr : Comment devient-on illustrateur et dessinateur de BD ?

Jak : En dessinant (rire) ! Comme tous les enfants, j’aimais dessiner. Ma grand-mère et ma mère elles-mêmes dessinaient beaucoup. Maman aurait bien aimé faire les Beaux-Arts mais ce n’était pas vraiment socialement accepté à l’époque, la femme devant plutôt se former pour se consacrer au futur foyer. Pour ma part, j’ai eu la chance de rester un enfant plus longtemps que les autres et de poursuivre le dessin. Pour les autres, au-delà de 10 ans, il faut être sérieux !

  • lehavre.fr : Pas sérieux le dessin ? Cela n’a-t-il pas changé ?

Jak : Sans doute. Du haut de mes 62 ans, j’observe que la BD s’impose comme un art majeur qui n’est plus seulement destiné aux gamins. Tout cela, c’est aussi grâce aux créateurs de personnages comme Lucky Luke ou Astérix, dont ma mère a acheté tous les albums. J’en copiais inlassablement les bulles, et je sais aujourd’hui encore dessiner le célèbre Gaulois les yeux fermés. À 14 ans, j’ai découvert Gotlib dans le magazine Pilote. Je voulais faire comme lui ou bien comme les dessinateurs de Walt Disney.

  • lehavre.fr : Et du coup, comment avez-vous poursuivi votre chemin ?

Jak : Je suis entré aux Beaux-Arts du Havre mais, peu assidu, je n’ai pas terminé ma scolarité. Je me suis formé sur le tas, comme on dit. J'ai fait de l’illustration, de la caricature, des fresques pour des magasins, j’ai animé des ateliers de BD, ou encore réalisé des brochures comme celle sur la cohabitation avec les goélands au Havre, voici quelques années. Mon premier album BD, un collectif, date de 1983. Il y a vingt ans, je créais les dessins du premier album de Léo et Lu, une série qui en sera bientôt à son dixième tome. Puis est arrivée La Bande à Ed en 2007.

  • lehavre.fr : Comment travaillez-vous, justement ?

Jak : Ces deux séries sont éditées chez GRRR…Art, dont le créateur est aussi le scénariste des deux séries. Il écrit les dialogues et je transforme tout cela en images. Il me faut bien huit mois par album. Je dessine sur papier machine, j’encre au feutre puis je scanne pour mettre le tout en couleurs sur ordinateur. Avec La Bande à Ed, il s’agissait de créer le premier héros handicapé moteur : Ed. Ed et sa bande de six copains, tous âgés de 13-14 ans, vivent dans une cité, et sont tous atteints d’un handicap physique ou invisible : obésité, nanisme, surdité, mauvaise vue, autisme, mais aussi le fait d’être différent par sa couleur de peau ou son sexe, car la seule fille de la bande peut aussi vivre ça comme un handicap.

  • lehavre.fr : Comment aborder le handicap sans commettre d’impairs ?

Jak : Le faire, c’est déjà la preuve que l’on peut parler de tout en BD aujourd’hui. On ne fait pas dans la plainte, même si Ed est un grand colérique qui se révolte contre les limites que la société essaie de lui imposer, ainsi qu’à sa bande. D’ailleurs, ils se débrouillent plutôt bien au fil des bientôt six tomes de la série ! L’objectif est aussi d’oublier que le héros est en fauteuil roulant. Après tout, Astérix est un nain et Obélix un obèse mais qui le remarque ?

  • lehavre.fr : Est-ce que vos lecteurs sont sensibles au handicap de vos héros ?

Jak : Les enfants à qui l’on présente la BD adorent. Je suis d’ailleurs sollicité par le service Animation Enfance de la Ville du Havre pour intervenir et dédicacer les albums qui sont offerts aux enfants des centres de loisirs. Ce fut le cas en novembre, à l’occasion de la Journée mondiale des droits de l’enfant, qui inclut le handicap. Je trouve super de pouvoir faire passer des messages grâce au dessin. J’ai d’ailleurs pris grand plaisir à illustrer Le Petit Livre des handicaps, publié par mon éditeur, en transformant les personnages de La Bande à Ed en enfants.

Découvrez et commandez en ligne les œuvres de Jak auprès de son éditeur sur grrrart-editions.fr (frais de port gratuits) ou chez votre libraire favori !