Alerte : En raison de l'organisation d'une compétition, la piscine du Cours de la République sera fermée au public le samedi 22 juin après-midi .

Fermer
Le Maire

Jean-Baptiste Gastinne élu maire du Havre

Conseil municipal extraordinaire du samedi 30 mars 2019
Le conseil municipal de la Ville du Havre le 30 mars 2019

Le samedi 30 mars 2019 s’est tenu à la mairie du Havre un conseil municipal extraordinaire. Jean-Baptiste Gastinne a été élu maire du Havre par les membres du conseil à la majorité. Lors de son allocution, il a insisté sur son engagement depuis 2008 : « Mon seul parti, c’est Le Havre ».

Organisée à la suite de la démission de Luc Lemonnier, cette élection s’est tenue à scrutin secret. La candidature de Jean-Baptiste Gastinne, auparavant premier adjoint, a été proposée par le groupe de la majorité municipale « Le Havre ! ».
Après avoir annoncé la liste des 17 adjoints, Jean-Baptiste Gastinne s’est exprimé devant l’assemblée, saluant la dignité des élus présents, dans le plus profond respect des règles républicaines, et affirmant vouloir « que l’on parle du Havre comme de la ville qui a su en 20 ans changer de façon formidable. Qui a su s’équiper, se rénover, s’embellir. Qui a su redevenir attractive. Qui a su installer des œuvres étonnantes dans l’espace public et accueillir de grands événements internationaux. Voilà Le Havre que nous voulons ! »

Un hommage à l’action d’Antoine Rufenacht

« Je m’inscris dans une continuité. Cette continuité se résume à une phrase entendue un jour d’octobre 2010 alors que j’étais élu depuis deux ans à peine. Je participais à l’élection d’un nouveau maire du Havre (ndlr Edouard Philippe), ici même. Voilà ce que ce dernier disait : « La plus belle réalisation d’Antoine Rufenacht est d’avoir remis notre ville en mouvement, d’avoir redonné confiance et fierté aux Havrais » Jean-Baptiste Gastinne s’est ensuite adressé directement à Antoine Rufenacht, présent parmi le public, en ces mots : « Votre réalisation est notre héritage le plus précieux. Nous allons continuer à la faire vivre. Merci de m’avoir fait confiance en 2008 ».
Le maire du Havre a ensuite eu quelques mots pour Edouard Philippe, Premier ministre du gouvernement français, rappelant qu’il avait lui-même constitué l’équipe municipale présente. « Il m’a lui aussi fait confiance. Je suis fier d’avoir participé à ses côtés à la réalisation de ce si bel été 2017 » et les célébrations des 500 ans de la Ville du Havre et de son port.
Après avoir rappelé le haut niveau d’engagement de son prédécesseur, notamment dans la constitution du territoire en communauté urbaine Le Havre Seine Métropole, Jean-Baptiste Gastinne est revenu sur son parcours personnel et sur ses débuts en politique. « Je suis issu de la société civile. Ce n’est pas un engagement politique qui d’abord m’a construit. Ce qui m’a construit, c’est la passion de l’histoire. Qui fait prendre conscience du temps long, mais aussi parfois de l’importance des choix individuels. Cette passion, j’ai eu la chance de pouvoir en faire mon métier, ce métier d’enseignant. Elle a fait ce que je suis. C’est en étudiant l’histoire du Havre et en m’efforçant de transmettre l’histoire de France que j’ai eu envie de m’engager auprès d’Antoine Rufenacht pour pouvoir enfin participer à ce que je voyais d’une histoire en mouvement. »

« Mon seul parti, c’est Le Havre »

Mentionnant les élections municipales en mai 2020, le premier magistrat de la ville s’est dit prêt à œuvrer immédiatement « au service du Havre et des Havrais. L’échéance électorale ne m’empêchera pas d’agir. Cette année sera utile à notre ville. Il s’agit d’aller au bout des engagements que nous avons collectivement pris en 2014. Ils sont en passe d’être - et pour la plupart - réalisés ».
Parmi les grandes actions menées par la collectivité ces dernières années, le maire du Havre a mentionné les grands travaux d’aménagements comme ceux du front de mer avec la reconquête du quai de Southampton « enfin rendu aux Havrais », l’amélioration des flux de circulation, la rénovation des écoles, les réhabilitations du Centre ancien, du cours de la République, des quartiers Sud, du Grand Hameau, d’Aplemont, mais aussi la mise en place de la police de sécurité du quotidien, l’aide au périscolaire, le dépassement de l’engagement de la création de 1 000 places en crèche ou encore la Cité numérique et le Campus maritime et portuaire « qui commencent à faire du Havre une belle ville étudiante. […] Tout cela s’appelle être ambitieux pour sa ville. Et je n’ai pas d’autre ambition que de servir et d’être utile au Havre et aux Havrais ».

Un projet ambitieux d’éducation populaire

Insistant sur l’importance de l’éducation et de la culture, Jean-Baptiste Gastinne a souhaité lancer, lors de cette séance extraordinaire, un « projet ambitieux d’éducation populaire. Ce projet s’appuiera sur ce que nous faisons déjà avec Le Havre ensemble, notre projet d’innovation sociale, avec Le Havre en forme pour la promotion du sport, avec Lire au Havre et Vibrer au Havre, nos politiques en faveur de la lecture et de la musique. Elle viendra compléter le travail qui se fait à l’intérieur des écoles, collèges et lycées et s’appuiera sur le mouvement associatif havrais qui se caractérise depuis toujours par sa diversité et son dynamisme. […] Voilà une ambition que nous devons porter ensemble pour notre ville et au service des Havrais ».

Et de conclure : « Parler de fierté et d’ambition n’est jamais trop quand il s’agit de notre territoire ».

Retrouvez en cliquant ici l'organigramme complet du conseil municipal