Ils font bouger ma ville
Commerce
Environnement
Vie associative

Julien Chuine, fondateur d'Alterrenative : "En partant de rien, on apprend beaucoup"

Julien Chuine, fondateur d'Alterrenative : "En partant de rien, on apprend beaucoup"

«  Plus qu’un rêve, un besoin » : voilà comment Julien Chuine décrit son changement radical de vie, voilà bientôt deux ans. Ce trentenaire a en effet travaillé dans différentes entreprises (BTP, génie civil, maritime…), gravissant les échelons en termes de responsabilité, jusqu’au moment où il a tout plaqué pour se lancer dans le maraîchage et créer son association, Alterrenative.
« C’est surtout la gestion de l’humain qui m’a écœuré, explique-t-il. La pression que je subissais mais aussi celle qu’on me demandait de faire subir, l’autorité infondée ou encore l’injustice, c’était insupportable et tellement à l’opposé de mes convictions ! » Alors il est parti, a vendu sa maison et acheté un terrain d’un hectare dans le Pays d’Auge. Depuis 2016, il y fait pousser des variétés anciennes de fruits et légumes, selon les principes de la permaculture. « J’ai tout appris seul, raconte-t-il. Contrairement à ce que la société ou notre éducation tendent à nous faire croire, les solutions sont simples pour répondre au besoin de plus en plus criant d’un mode de vie plus sain et plus humain ». Son association, qui compte aujourd’hui une cinquantaine d’adhérents, n’est pas seulement dédiée à la promotion d’une agriculture naturelle, mais se veut un laboratoire d’idées et de partage : « Beaucoup de gens viennent me voir, curieux et intéressés, avec la même envie d’opter pour d’autres modèles. C’est formidable ! »
Une des personnes qui l’ont inspiré, c’est bien sûr Pierre Rabhi, ce paysan-philosophe chantre de l’agro-écologie et fondateur du mouvement Colibris. Avec Alterrenative, Julien a envie de faire émerger des alternatives, comme son nom l’indique, dans d’autres domaines que l’agriculture, comme la construction ou l’éducation. C’est pour cette raison qu’il a choisi le mode associatif. « En partant de rien, on apprend beaucoup ! Je ne regrette pas une seconde mon changement de vie, et les rencontres que je fais en sont la meilleure preuve ».
Les adhésions (à 1€ !) sont ouvertes. Dès les beaux jours, Julien proposera à nouveau ses produits, via une nouvelle AMAP au restaurant de la plage le Nutrisco et dans son local à Graville : tomates, courgettes, concombre, pommes de terre, carottes, vous y attendent.

Alterrenative
Local au 149, rue de Verdun
Facebook @alterrenative.association
Mail : association.alterrenative@gmail.com