Entretien
Education
Environnement
Habitat
Innovation
Recyclage
Urbanisme

« La création d’entreprises offre une voie royale pour sortir de l’exclusion »

Redha Boudjema, responsable de l’antenne Positive Planet Le Havre
Responsable et entrepreneurs de l'antenne Positive Planet Le Havre. De gauche à droite : Maxime Jolivère, artisan luthier (Truss Road Guitars), Laurence Boukraa (Coach Consulting - Le Sportif Citoyen), Redha Boudjema, responsable de l'antenne Positive Pla

Les 28 et 29 septembre 2018, le LH Forum devient le Rendez-vous international des villes et des territoires positifs. Rencontre avec Redha Boudjema, responsable de l'antenne Positive Planet Le Havre.

  • lehavre.fr : Pouvez-vous nous présenter l’action de l’antenne Positive Planet le Havre ?

Redha Boudjema : Depuis 2014, année où j’ai démarré cette mission à destination des quartiers prioritaires de la ville, nous avons accompagné 215 créations d’entreprises tous secteurs confondus. Il s’agit essentiellement de TPE (Très Petite Entreprise) dont 60 % avec le statut de micro-entrepreneurs. Depuis le début de cette année, nous avons déjà accompagné 123 personnes et nous avons réussi à finaliser 52 créations d’entreprises générant 56 emplois directs. Et pour la première fois, le contingent de femmes dépasse celui des hommes.

  • lehavre.fr : En quoi consiste votre accompagnement ?

R.B. : Nous sommes présents depuis l’idée de départ jusqu’aux premiers mois d’activité en abordant pas à pas chacune des étapes habituelles de la création d’entreprise : études de marché, démarche commerciale, business plan, statut juridique, etc. Selon la nature et le murissement des projets, notre accompagnement « sur-mesure » dure de 6 mois à un an.
Calculé après 3 ans, le taux de pérennité s’établit pour l’instant à 82 %, un peu au-dessus de la moyenne nationale. Nous proposons aussi un accompagnement post-création.

  • lehavre.fr : Comment jugez-vous l'évolution de l'emploi dans les quartiers ?

R.B. : Je fais ce métier depuis 18 ans sur un bassin d’emploi frappé par un fort taux de chômage. Nous devons faire face  à une situation de plus grande précarisation qui touche aujourd’hui toutes les franges de la population y compris les jeunes diplômés. Je viens d’accompagner un cadre RH qui a eu un accident de carrière et s’est vite retrouvé en situation de précarité.

  • lehavre.fr : Pourquoi dédiez-vous votre vie à cet accompagnement ?

R.B. : Le destin peut-être… Au départ, j’ai une licence marketing et je devais intégrer l’ESSEC. Je suis un enfant de la banlieue qui est né puis a grandi dans le quartier dit « sensible » du Bois de Bléville. J’ai très vite senti que j’avais la possibilité d’aider et de mettre en lumière des gens trop facilement relégués. J’assume cette image du « grand frère » ou celui d’ambassadeur des quartiers. C’est une fierté d’avoir accompagné au Sénat des lauréats du concours « Talents des cités » avec qui nous avons fait un bout de route ensemble.

  • lehavre.fr : Quel est votre souvenir le plus fort ?

R.B. : La victoire est d’autant plus belle lorsque l’on part de très loin. Ici au Havre, je suis aussi interlocuteur pour la Fondation de la 2ème Chance qui finance aussi des projets de création d’entreprise. J’ai pu accompagner un monsieur très cassé par la vie envoyé par l’Armée du Salut des quartiers Sud, mais qui a accepté de me montrer de super décorations en bois réalisées dans sa chambre. Il a fini par prendre confiance en lui. Depuis, il vend sa production sur des marchés artisanaux avec un véhicule que nous avons réussi à financer. C’est le genre de victoire qui donne tout son sens à notre action !

  • lehavre.fr : Qu'attendez-vous de cette édition du LH Forum ?

R.B. : Je participe à ce forum depuis sa création en 2012. Cet événement a beaucoup contribué à renforcer l’attractivité du territoire. Mais il a aussi fait germer des idées à l’échelle locale. Ce sera aussi l’occasion de faire témoigner des gens passionnés, capables de réinventer leurs vies avec de nouveaux projets.

Positive Planet France - Le Havre au LH Forum
- Un kiosque mobile déployé durant les deux jours sur le parvis à l'entrée de la manifestation pour sensibiliser les publics à la notion d'entreprenariat ;
- Un marché solidaire des entrepreneurs avec la présence de créateurs d'entreprises : une pâtisserie, une fleuriste, un traiteur, une vendeuse de décorations, une styliste de mode, etc. (samedi 29 septembre) ;
- Une session égalité des territoires : Entreprendre en banlieue avec des témoignages de femmes entrepreneurs (samedi 29 septembre de 10 h à 11 h - Grand Amphithéâtre du Volcan ;
- Un espace meet-up où 4 entrepreneurs aux profils différents vont présenter leur projet et témoigner de leurs expériences (samedi 29 septembre de 11 h à 11 h 30 - Hall du Volcan).

LH Forum 2018
- Jeudi 27 septembre : journée enfants et lycéens
- Vendredi 28 septembre : journée professionnels, ouverte au grand public
- Samedi 29 septembre : journée grand public
Les journées ouvertes au grand public se dérouleront au Volcan.
Programme en ligne sur : http://positiveplanet.ngo/lh-forum-2018/

Pour aller plus loin