Alerte : En raison de l'organisation du ciné piscine, la piscine du Cours de la République sera fermée au public le vendredi 14 décembre

Fermer
Sécurité

La délinquance en baisse au Havre

La délinquance en baisse au Havre

Le Havre connaît une nouvelle baisse de la délinquance générale de 4,5% en 2017, avec un taux d’élucidation des affaires avoisinant les 40%. Une tendance positive, plus favorable qu’au niveau national et départemental avec une baisse de seulement 0,2%, présentée lors de la séance plénière du Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (CLSPD). Décryptage.

« Ce résultat est la conséquence d’un travail de longue haleine, mené en partenariat avec les services de l’Etat au sein du CSLPD, et qui permet aujourd’hui d’avoir un dispositif sécuritaire réactif et effectif » se réjouit Luc Lemonnier, maire du Havre. Un bilan positif articulé autour de quatre axes prioritaires, reconduits en 2018 : prévenir la délinquance des jeunes, lutter contre les violences infligées aux femmes et l’aide aux victimes, l’amélioration de la tranquillité publique et la prévention de la radicalisation.
12 231 faits ont été constatés en 2017 (contre 12 808 en 2016, soit 577 faits en moins), majoritairement des atteintes aux biens (60%). Les atteintes volontaires à l’intégrité physique représentent quant à elles 18% des infractions ; les infractions économiques et financières (affaires de stupéfiants, etc.), un peu plus de 8%. La délinquance générale est en grande majorité l’œuvre de personnes majeures, celle des mineurs étant légèrement inférieure à 20%. A noter enfin que la délinquance générale se concentre sur deux grandes zones : celle du centre-ville et bord de mer à 32%, celle des quartiers « sensibles » Caucriauville, Mont-Gaillard et Bléville à 35%.
La délinquance de voie publique suit une tendance similaire avec une baisse de 1,66%. Parmi les baisses notables, les vols avec violences (-18,43%), les vols de deux roues (-13,64%), les vols de véhicules (-9,72%) et les vols par effraction (-8,66%). En revanche, les vols à la tire sont en hausse de 15,44%, tout comme les incendies (+10,29%).

Diminution de la délinquance dans la Zone de Sécurité Prioritaire (ZSP)

Instaurée au Havre en 2014 dans les quartiers du Mont-Gaillard et de la Mare-Rouge, la ZSP enregistre une nouvelle diminution de 17,56% pour l’année 2017, avec 817 faits de délinquance (contre 991 en 2016). Dans cette zone, le taux d’élucidation reste aussi supérieur à celui de la délinquance général, avoisinant les 50% (contre 40% pour la délinquance générale). Les moyens mis en œuvre permettent une occupation de la voie publique plus visible et une augmentation de l’efficacité des enquêtes judiciaires.

La Police de Sécurité du Quotidien débarque au Havre

Le 1er janvier 2019, Le Havre bénéficiera de moyens humains et matériels renforcés pour la Police nationale sur les quartiers du Mont-Gaillard et de la Mare Rouge. Deux quartiers qualifiés (parmi 30 en France) comme « zones de reconquête républicaine » par le Ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, lors de la présentation du dispositif Police de sécurité du quotidien, le 8 février dernier. « Une reconnaissance du travail accompli depuis 12 ans au sein du CLSPD » déclarait Marie Aubert, Sous-préfète du Havre lors de la séance plénière du CLSPD. Ainsi, 15 à 30 policiers de sécurité du quotidien viendront compléter les effectifs de la Police nationale déjà en poste dans la ZSP. Le chiffre exact sera calculé après études ministérielles des actions déjà menées localement. Objectifs : réduire les tâches administratives pour accroître la présence et la visibilité de la Police nationale sur le terrain et les zones à risque - renforcer les partenariats - moderniser les outils, techniques et usages numériques des forces de l’ordre – lutter activement contre la délinquance et les trafics.