Astuce : Inscription aux colis de noël à partir du mardi 05 novembre 9 h au samedi 23 novembre 2019

Fermer
Croisière
Culture
Cérémonie
Port
Tourisme

"La fierté de mon père et de notre famille"

Monique Auriacombe, fille du Commandant Croisile sur le paquebot France
Arrivée du France au Havre, 23 novembre 1961

Mon premier souvenir du France est celui de son arrivée au Havre fin 1961 : la foule était immense ! J’ai embarqué en 1962 avec mon époux, mon fils et ma fille qui était bébé pour retourner aux USA où nous habitions. Nous étions fiers de monter à bord derrière mon père qui fut le premier Commandant du France, son Pacha comme on disait alors. Je garde de magnifiques souvenirs de nos quatre traversées. Mon fils qui avait 3 ans s’y amusait tellement qu’il ne voulait plus débarquer. Pour nous les adultes, c’était aussi un moment privilégié et l’on ne s’ennuyait jamais : il y avait le cinéma, des conférences, des jeux… Beaucoup de passagers, surtout des Américains, revenaient régulièrement et réservaient un an à l’avance leur voyage, voire même une cabine en particulier : le France symbolisait une majesté, une gastronomie et un style de vie français dont ils étaient friands.  Parfois, j’avais le droit de monter une demi-heure sur la passerelle aux côtés de mon père qui a commandé de 1962 jusqu’à sa retraite, en 1965. Pour son dernier voyage, il a même reçu un télégramme du commandant du Queen Mary le félicitant d’avoir bravé le mauvais temps quand eux restaient en rade. Pour lui, le quai de l’oubli était un traumatisme : un jour nous avions décidé d’y aller avec lui et, plus on s’approchait, plus il hésitait, pour finalement faire demi-tour avant d’arriver. Je me réjouis de voir le nez du paquebot mythique revenir à son port d’attache et retrouver tant de gens qui l’ont admiré.

Pour aller plus loin