Entretien
Culture

La lecture musicale Jules et Jim revient au Magic Mirrors !

Camélia Jordana, Niels Schneider et Paul Hamy interprètent l'oeuvre d'Henri-Pierre Roché
La lecture musicale Jules et Jim revient au Magic Mirrors !

Après avoir conquis et ému le public en clôture du festival Le Goût des Autres en janvier dernier, la lecture musicale de Jules et Jim, création originale LGDA 2016, reprend ses quartiers au Magic Mirrors, jeudi 8 septembre 2016 à 20 h. Pour l'occasion, Camélia Jordana, Niels Schneider et Paul Hamy font revivre en musique le texte d'Henri-Pierre Roché. Des artistes qui seront en résidence au Havre avant leur représentation ; le temps pour eux de peaufiner la mise en scène et de réserver des nouveautés aux spectateurs. A quelques jours de l’événement, Camélia Jordana a accepté de répondre à nos questions. Entretien.

  • lehavre.fr : Le trio de jeudi ne sera pas identique à celui de janvier puisque Paul Hamy remplace Félix Moati. On imagine que cette résidence est aussi une chance de parfaire le texte et les automatismes ?

Camélia Jordana : L'idée est de faire cette première résidence avec cette équipe de manière à pouvoir commencer à penser cette lecture comme un spectacle. Il s'agit d'ailleurs d'une lecture musicale. Le format me plaît beaucoup. Nous serons accompagnés de Laurent Bardainne au synthé et Antoine Montgaudon à la guitare. 

  • lehavre.fr : Connaissiez-vous Paul Hamy avant ? Pouvez-vous nous dire quelques mots sur lui ?

C.J. : Non. Nous nous sommes déjà croisés quelques fois. C'est un comédien dont le travail me plaît beaucoup. J'espère avoir l'occasion de travailler avec lui depuis un vrai moment. Je suis très contente du fait qu'il se joigne à nous sur ce projet.

  • lehavre.fr : Concrètement, en termes de mise en scène et d’interprétation, prévoyez-vous quelques nouveautés ou surprises ?

C.J. : Le fait est que l'équipe est différente donc l'interprétation le sera aussi, pour Paul comme pour Niels et moi ! Cela m'intéresse de voir où nous allons emmener Jules, Jim et Kat à nous quatre, avec Lucie Berelowitsch, qui sera présente à la mise-en-scène.

  • lehavre.fr : En mai dernier, vous avez présenté cette interprétation de Jules et Jim à la Maison de la Poésie à Paris, témoignage que la création culturelle havraise s’exporte bien et que l’aura du festival grandit. Quels échos avez-vous reçu de la part du public et des professionnels ?

C.J. : J'ai une souvenir de retours positifs. Enfin, je ne crois pas que les gens qui n'aiment pas ce qu'ils viennent de voir se sentent obligés de le dire à quelqu'un qui sort de scène. Enfin j'espère.

  • lehavre.fr : Une lecture musicale, ce n’est pas un format si courant, une vraie originalité qui fait d’ailleurs la singularité du festival Le Goût des Autres. Dites-nous de votre point de vue, celui de l’artiste, ce qui vous anime à la découverte du projet, lors de sa construction, et surtout sur scène ?

C.J. : L'idée de pouvoir raconter des histoires me fascine. Et ceux dans les deux sens. L'idée de raconter l'histoire d'une personne à un public. L'idée que le public accepte d'y croire (ce qui est je trouve une belle preuve de confiance) et puisse en être émue, le découpage, l'assemblage, la recette, la musique, les répétitions avec mes musiciens, le montage du projet, la montre puis la scène. Je crois que j'aime tout là-dedans.

Rendez-vous jeudi 8 septembre 2015 à 20 h au Magic Mirrors. Entrée libre dans la limite des places disponibles. Ouverture des portes à 19 h 45.