Commerce

La Reliure, un nouveau lieu aux multiples arômes dans le quartier Danton

Le quartier Danton attire de nouveaux talents. Reliés par la camaraderie et d’évidentes complémentarités, les résidents de La Reliure partagent aussi le goût de travailler ensemble. Ouverture prévue en septembre.

La bonne odeur de café torréfié a refait son apparition dans le Centre-ancien. L’histoire, à peine croyable, vaut d’être expliquée… Thibault Seghers et Guillaume Breuil sont les créateurs d’Ombra, marque havraise de café. Le premier est depuis plusieurs années producteur, importateur, torréfacteur de grains qu’il sélectionne auprès de petits producteurs choisis pour la qualité de leur terroir. Le second a ouvert le Cargo Coffee Shop en 2018 dans les rues piétonnes, préférant Le Havre à d’autres grandes villes françaises, aussi en raison de sa rencontre avec Thibault. « Entre nous, le coup de foudre professionnel a été immédiat, et notre collaboration n’a fait que s’intensifier avec la création de la marque Ombra fin 2018 puis, pendant la crise sanitaire, avec la transformation du coffee shop en boutique de vente et de dégustation de nos cafés », confirment les deux partenaires, décidés alors à voir plus grand.

Naissance d’une « dream team »

Depuis leur lancement, les cafés Ombra séduisent restaurateurs, enseignes de distribution ou encore épiceries fines où il est possible d’acheter les paquets de café en grains ou moulu. Ombra propose également aux entreprises des machines à café qui dispensent un café en grains moins cher, meilleur et plus écologique que les traditionnelles capsules. Face à leur succès, Thibault et Guillaume restent fidèles à leurs valeurs. Ils privilégient des cafés issus de productions limitées et respectent la saisonnalité des récoltes.

L’accroissement des volumes persuade néanmoins les deux amis de chercher un espace adapté à leur production. Confrontés à la difficulté de trouver un lieu adéquat en centre-ville, ils nourrissent l’envie de tisser des collaborations avec des indépendants qui, de près ou de loin, participent à leur aventure : graphistes, artistes, photographe, sérigraphe, spécialiste de la communication... Une équipe se forme et, au même moment, surgit un lieu à deux pas de l’ancienne caserne de pompiers. « L’idée est de créer et d’offrir des espaces de travail aux résidents, tout en permettant des synergies naturelles entre nous tous, et aussi de faire se rencontrer nos clientèles, nos projets », imaginent Thibault et Guillaume, qui ont un vrai coup de cœur pour le quartier Danton.

Des projets prêts à éclore

Le nouvel espace de torréfaction et de création est en train de voir le jour dans cette ancienne fabrique que les résidents rénovent. Ironie du sort, avant de les recevoir, ce lieu resté longtemps en friche a accueilli des activités de reliure, sérigraphie, peinture d’enseignes et torréfaction ! La boucle semble désormais bouclée avec cette nouvelle page d’histoire qui prend le nom de La Reliure, symbole d’un art de faire et d’être ensemble.

D’ici juin, le gros-œuvre devrait être terminé. Pour l’aménagement intérieur, les animateurs de La Reliure ont eu l’idée de lancer un financement participatif, histoire de pouvoir chiner un mobilier accueillant pour recevoir les clients comme le public. À la fois lieu de travail et de créativité, le nouvel espace servira ainsi à exposer les productions des résidents, ou d’artistes et artisans invités. De même, Thibault et Guillaume proposeront une école du café, sous forme d’ateliers destinés à mieux comprendre les dessous de ce breuvage parmi les plus consommés au monde et pourtant mal connu. L’hypothèse d’un potager participatif ouvert aux riverains est également évoquée. Résultat de la transformation en septembre 2021, autour d’un café…

La Reliure : 13, rue Jules-Tellier