Alerte : L'aire de jeux de la Bouteillerie au parc de Rouelles est fermée pour travaux du 22 novembre 2021 jusqu'en mars 2022

Alerte : En raison des intempéries et afin de préserver les surfaces gazonnées, les terrains de la ville du Havre seront fermés aux entrainements du mardi 7 décembre 2021 au vendredi 10 décembre 2021 inclus

Fermer
Environnement
Innovation

La Transat Jacques Vabre lance son "Challenge innovation océan & environnement"

La Transat Jacques Vabre Normandie - Le Havre tient aujourd'hui à être plus qu'une course au large : elle veut s'investir pour défendre des causes qui lui sont chères. Après l'opération "Cap pour elle", qui a permettra à 2 femmes de rejoindre la ligne de départ le 7 novembre, elle lance aujourd'hui un double challenge, à destination des étudiants et des start-ups, afin de développer des solutions au service de la transition écologique.

Un engagement durable

Devenir un évènement responsable : telle est la vocation de la Transat Jacques Vabre Normandie - Le Havre. Après avoir mis les femmes à l'honneur au travers de son opération "Cap pour elle", c'est aujourd'hui sur le volet écologique que la célèbre course au large veut agir. 

En organisant son "Challenge innovation océan & environnement", la Transat souhaite valoriser des projets engagés en faveur de l'OceanTech et de la GreenTech, deux thématiques qui regroupent de nombreux enjeux de la transition écologique. Ouvert aux étudiants mais également aux start-ups, et élaboré en partenariat avec la French Tech Le Havre Normandy, incubateur hébergé au sein de la Cité numérique, plateforme d'innovation de la Communauté urbaine, l'opération entend également créer une nouvelle dynamique économique et inciter de nouvelles entreprises à s'installer au Havre. 

Les thématiques recherchées 

Parmi les thématiques visées par ce concours, on retrouve différents axes liés au développement durable, comme les énergies renouvelables, l'économie circulaire et la préservation de la biodiversité. Les projets présentés devront donc se saisir de ces concepts afin de les appliquer à l'univers maritime : utilisation des énergies renouvelables en mer, nouveaux moyens de propulsion, matériaux innovants, dispositifs anticollision pour les cétacés, amélioration de la qualité des eaux, limitation des rejets en mer... 

L'organisation a également défini deux thématiques complémentaires qui permettront aux projets qui les intégreront d'obtenir une attention particulière : l'exploitation et la valorisation de la data, ainsi que la participation citoyenne à l'innovation.

Comment participer ?

Vous avez un projet qui répond aux critères du "Challenge innovation océan & environnement" ? Pour vous inscrire, rendez-vous sur la plateforme dédiée avant le 18 juillet 2021 :

Je m'inscris au Challenge

La sélection des projets se fera ensuite en différentes étapes :

  • une pré-sélection sera annoncée le 30 juillet 2021, avec 20 projets au total (10 parmi les étudiants, 10 parmi les start-ups) ;
  • débutera alors une première phase d'accompagnement en compagnie de mentors ;
  • un second vote aura lieu en octobre pour désigner les 5 projets étudiants et les 5 projets start-ups qui disputeront la finale ;
  • les finalistes auront alors 3 semaines pour préparer un pitch de 3 minutes à présenter au jury lors de la finale du 4 novembre 2021, qui aura lieu à la Cité numérique au Havre.

L'incubateur : un tremplin

Afin de récompenser les deux projets lauréats du "Challenge innovation océan & environnement(un chez les étudiants, l'autre chez les start-ups), la Transat leur propose une période d'incubation au sein de la French Tech Le Havre Normandy : un hébergement à la Cité numérique, d'une durée de 6 mois pour le lauréat étudiant et d'un an pour le lauréat start-up, encadré par des professionnels du mentoring, du réseau ou encore de la promotion afin de les aider à faire grandir leur projet. 

Il s'agit donc d'une opportunité unique de monter une entreprise aux objectifs responsables et durables, tout en bénéficiant des conseils d'experts dans l'accompagnement et la gestion de projets aux enjeux d'avenir. Les futures start-ups seront ainsi connectées à l'écosystème d'innovation local, ce qui leur permettra de se développer plus facilement.