Culture

L’art des RIM en mai

Du 20 au 25 mai, Le Havre accueille les premières Rencontres Internationales de Mai. Une semaine de créations dansées en prise directe avec la ville et les habitants.
Du 20 au 25 mai, Le Havre accueille les premières Rencontres Internationales de Mai. Une semaine de créations dansées en prise directe avec la ville et les habitants.

Malgven Gerbes et David Brandstätter forment un duo porté par le mouvement. Partageant leur vie entre la Normandie et Berlin, ils animent shifts, une organisation chorégraphique qui croise les arts à l’international, hors des sentiers battus. Déjà invitée du Festival Pharenheit, la compagnie est l’« artiste associé » du Phare, Centre chorégraphique national du Havre Normandie, jusqu’à 2021. Premier fruit de ce dispositif proposé par le Ministère de la Culture, les Rencontres Internationales de Mai ont l’ambition commune à tous les projets de shifts : être accessible au plus grand nombre. Pour leur première édition, les RIM mobilisent huit danseurs, chorégraphes et artistes visuels venus de France, d’Allemagne et du Mexique.

Interventions surprises en ville

Avec les fondateurs de shifts et Emmanuelle Vo-Dinh (Le Phare), Diana Bayardo et Gervasio Cetto (Makinadt), Katell Hartereau et Léonard Rainis (le pôle), et Laure Delamotte-Legrand vont s’inspirer mutuellement et « agir » dans l’espace urbain du Havre, autour de son architecture, de son identité. Pour toucher le public, les artistes choisiront, au gré de leurs progressions, des lieux en pleine ville pour une performance quotidienne du lundi 20 au jeudi 24 mai. Ces lieux seront dévoilés le jour-même dès 14 h sur la page Facebook du Phare, pour un rendez-vous programmé à 18 h 30. Les passants seront invités à partager un moment étonnant, mêlant danse, photo et création plastique. Ces temps-surprises seront suivis le samedi 25 mai à 15 h de la présentation au MuMa de Festina Lente, installation créée avec les élèves du Conservatoire Arthur Honegger, en lien avec les peintures de Raoul Dufy exposées au musée. Au Phare, en soirée, les artistes des RIM viendront partager leurs expériences de la semaine. Une soirée festive où l’interactivité sera de nouveau reine.

 

Pour aller plus loin