Concertation
Le Maire
Urbanisme

Le Centre ancien poursuit son renouvellement

Caserne Dumé d’Aplemont et nouvel équipement public
Caserne Dumé d’Aplemont et nouvel équipement public, le Centre ancien poursuit son renouvellement

Lors d’une visite au cœur de la caserne Dumé d’Aplemont le vendredi 29 janvier 2016, Edouard Philippe, maire du Havre et député de la Seine Maritime, a présenté la réhabilitation de ce site qui a accueilli le Service Départemental d’Incendie et de Secours (SDIS) durant plus de 90 ans, ainsi que la construction d’un nouvel équipement public en lieu et place de l’ancienne maison d’arrêt de Danton.

"Nous avons souhaité préserver le patrimoine exceptionnel de la caserne en choisissant un projet qui respecte parfaitement son architecture", précise Edouard Philippe vendredi 29 janvier 2016, lors d’une visite de ce bâtiment inauguré en 1924. Ce site, très cher au cœur des Havrais, retrouvera à terme son faste d’antan, délesté des divers ajouts qui ont encombré sa structure au fil des décennies. A commencer par l’extension de la rue Jules Tellier, qui sera déconstruite dès février 2016. Les casques, la façade et l’horloge seront restaurés à l’identique ; les escaliers caractéristiques d’une caserne – séparés en deux, une partie pour la circulation des pompiers en urgence, l’autre pour leurs familles qui résidaient autrefois ici - seront conservés dans leur conception.

Dumé d’Aplemont : la première réhabilitation en France d’une ancienne caserne de pompiers

La caserne Dumé d’Aplemont va faire l’objet d’une réhabilitation en profondeur qui, loin de la mettre uniquement à disposition d’utilisateurs particuliers, verra deux de ses espaces ouverts au grand public : sa cours sera à disposition des passants, tandis que l’aile nord abritera un centre d’art, dédié à la culture et aux expositions, d’ici la réouverture du lieu à l’été 2019. Ce Marianne Art Gallery (ou "MAG"), consacré aux arts visuels - la photographie notamment -, aura un double objectif : présenter le travail d’artistes majeurs mais aussi promouvoir et aider des artistes locaux.

L’aile Ouest sera dédiée aux séniors, avec la création de logements sociaux intergénérationnels. Labellisés "Les maison de Marianne", ces 86 logements seront adaptés aux personnes âgées ainsi qu’aux personnes à mobilité réduite. L’aile Est accueillera quant à elle un hôtel 3 étoiles de 89 chambres et 4 appartements, et viendra compléter l’offre hôtelière havraise et la demande croissante en matière de tourisme.   

Rappelons que l’ensemble de ces travaux s’élèvera à 9 millions d’euros et qu’il s’agit d’investissements privés. La Ville du Havre a cédé l’ensemble du bâtiment en lot unique pour 1,7 million d’euros au groupement "Nexity-Marianne Développement-Cabinet Jean Amoyal", dont le projet repose sur le rassemblement de trois entités au sein d’un seul et même bâtiment, et sur la préservation architecturale de ce patrimoine d’exception.

Un nouvel équipement public à l’horizon 2020

La caserne Dumé d’Aplemont prend place au cœur du Centre ancien, un quartier qui a fait l’objet d’une grande concertation avec les habitants et qui bénéficie actuellement de plusieurs projets de requalification. "Rien n’a été décidé sans l’implication des habitants qui, les premiers, ont leur mot à dire. Voici maintenant venu le temps des réalisations concrètes !", poursuit Edouard Philippe, avant de présenter un nouvel équipement public qui verra le jour au niveau de l’ancienne prison, place Danton, à l’horizon 2020.   

Ce futur établissement sera multifonctionnel, socioculturel et sportif, et accueillera ainsi les riverains dans un bâtiment moderne, composé d’une structure bois, avec inox brossé en façade, avec un effet de transparence, pour un résultat à la fois chaleureux et convivial.  

Le projet retenu est celui du cabinet d’architectes K.Architectures, dirigé par Karine Herman et Jérôme Sigwalt architectes associés. Le bureau d’études qui les assiste dans la conception de l’ouvrage est A.I.A Ingénierie, dont le directeur d’agence à Paris est Adrien Paporello.