Ils font bouger ma ville
Loisirs
Solidarité
Sport

Le Cercle d’Escrime du Havre pique la curiosité

Dépassant le cadre de la compétition, le Cercle d’Escrime du Havre propose de nombreuses activités.

On peut avoir 119 ans et montrer un dynamisme hors du commun… Fort de ses 190 licenciés cette année (de 3 à 74 ans), le Cercle d’Escrime du Havre (CEH) multiplie les activités, et joue d’estoc et de taille sur tous les fronts : la compétition, la santé, le spectacle.

Discipline longtemps réservée à la haute bourgeoisie, l’escrime s’est peu à peu démocratisée. « C’est un sport à équipement, nous avons donc investi dans du matériel commun afin que notre cotisation soit au même niveau que celles d’autres pratiques », explique Éric Garnier, le président. Pratiquants de loisirs ou compétiteurs – tels Jérémy Diallo, l’un des meilleurs jeunes Français, et Bertrand Maillard, vice-champion de France vétérans en 2019 –, trouvent leur compte dans cette activité travaillant souplesse, explosivité, précision. Sans oublier les vertus de maîtrise de soi inhérentes à tout sport de combat.

Aider les femmes atteintes du cancer du sein

Participant au dispositif Découvrez le sport, entretenant des partenariats avec des écoles et des collèges, le CEH est également adepte du sport santé. Labellisé Le Havre en forme, le club s’ouvre notamment aux personnes atteintes de cancer du sein. « Les mouvements du bras avec l’arme permettent de redonner de la mobilité à l’ensemble du haut du corps. Cela aide également moralement les patientes. Notre maître d’armes, Gilles Jaffrezic, a été spécialement formé à cet encadrement. »

Enfin, le CEH possède une botte secrète… Vous rêvez de vous prendre pour Dark Vador ou d’Artagnan, le club est fait pour vous. Des créneaux sont ouverts pour deux disciplines reconnues par la Fédération Française : le sabre laser et l’escrime artistique. Que vous rêviez de Star Wars ou de spectacles, faites un détour par la salle d’armes du complexe multisport de la gare : ce ne sera pas un coup d’épée dans l’eau.