Sport

Le défi hors normes de Patrick Malandain

L'ultra-fondeur va faire le tour de France en courant
Tour de France en courant : le défi hors normes de Patrick Malandain

Patrick Malandain s’élancera de la place de l’Hôtel de Ville jeudi 18 février 2016 entre 5 h et 5 h 15 du matin, pour un impressionnant tour de France en courant. Pour témoigner son soutien, la Ville du Havre se mobilise dès 4 h 30, dans le hall d'honneur et sur l'esplanade de l'Hôtel de Ville, pour accueillir partenaires, sponsors et supporters du coureur. Derniers encouragements donc et premières foulées.

10 000 km en 100 jours ! C’est le défi que s’est fixé Patrick Malandain, l’ultra-fondeur normand. Un projet herculéen, qui se présente dans la continuité de ses précédents défis : Le Havre-Istanbul en 2009 (3 230 km), Los Angeles-New York en 2011 (5 139 km), Perth-Sydney en 2013 (3 861 km), mais qui prend l’allure d’un véritable challenge puisqu’il s’agit, cette fois, de battre le record du monde du 10 000 km. Un record détenu depuis 1999 par un Australien qui avait bouclé la distance en 120 jours.

Quelques appréhensions… en ville !

Pour tenter de rallier Deauville au soir du 27 mai, Patrick Malandain s’est d’abord bien entraîné. « Je cours près de 100 km par semaine depuis plus de 7 ans et 140 km depuis 6 mois, soit 20 km/jour », explique l’intéressé. Pendant son périple, le coureur de fond sera entouré de trois personnes qui le suivront en permanence et d’une quatrième qui sera là ponctuellement. « Ces personnes, qui me suivront en camping-car et en voiture, seront chargées de toute la logistique, de prendre des photos et de rédiger des commentaires sur mon site Internet. » Un travail essentiel qui lui permet, en course, d’avoir l’esprit totalement tourné vers son objectif.

Si à quelques jours du départ, Patrick ne ressent pas la moindre appréhension, il admet volontiers que la traversée de Paris, le 17 mai, et de certaines grandes villes aux heures de pointe, lui font bien plus peur que les dénivelés des Alpes. Bonne route Patrick !