Entretien
Culture
Solidarité

« Le Père Noël est un rocker ! »

Pascale et Vincent Le Bodo, organisateurs des concerts Les Rockers ont du Cœur au Havre (13/14/15 décembre)
Pascale et Vincent Le Bodo, organisateurs des concerts Les Rockers ont du Cœur au Havre (13/14/15 décembre)

Au Mamy Blü au Havre, Pascale et Vincent Le Bodo allient la passion du rock à la générosité, afin que Noël redevienne une fête pour un maximum d’enfants. 

  • lehavre.fr : Vincent, depuis quand existe l’opération Les Rockers ont du Cœur au Havre ?

Vincent Le Bodo : En 1990, j’ai découvert cette opération qui débutait à Nantes et à laquelle j’ai participé avec ma formation d’alors, les Croaks. On a été si enthousiasmés par le concept que j’ai décidé de le transposer au Havre dès l’année suivante. Aujourd’hui, c’est ma compagne Pascale et moi-même qui organisons au Mamy Blü ce rendez-vous unique en son genre.

  • lehavre.fr : Tout se passe chez Mamy Blü, un lieu original au Havre…

V. L.B. : C’est un lieu de vie, de travail artistique et d’expression musicale qui existe depuis 1989. Il abrite quatre ateliers d’artistes, dont un luthier, neuf locaux de répétition et des appartements. Ce cadre à l’esprit village se prête à l’accueil convivial du public et des groupes de musique venus pour Les Rockers ont du Cœur.

  • lehavre.fr : Pouvez-vous nous dire en quoi l’opération consiste exactement ?

V. L.B. : Les Rockers ont du Cœur, c’est une programmation de concerts caritatifs qui ont lieu au Mamy Blü ainsi qu’au CEM. Comme seul droit d’entrée, nous demandons à chaque spectateur d’apporter un jouet neuf qui sera offert aux enfants qui en ont besoin. La cause est belle : recueillir le plus de jouets neufs possible pour que Noël soit aussi une fête pour les enfants les moins favorisés. Le public répond présent et joue le jeu, contribuant à faire de chaque concert une bonne action tout en se faisant du bien. Cet élan de générosité est partagé par les artistes qui jouent bénévolement à cette occasion, et qui font acte de candidature très tôt dans l’année pour nous rejoindre sur scène.

  • lehavre.fr : Pascale, c’est vous qui choisissez les groupes. Comment les sélectionnez-vous ?

Pascale Le Bodo : Nous prenons contact avec ceux qui nous font part de leur envie de se produire. On écoute et on choisit des groupes connus ou moins connus, l’important étant de créer un bon équilibre et d’attirer un public qui aime la diversité. On a bien sûr beaucoup de rock mais on entend parfois aussi du reggae, de la musette, de la musique celtique et même du chant lyrique. Cette année encore l’affiche est alléchante.

  • lehavre.fr : Quels sont les groupes qui ont répondu présents ?

P. L.B. : Six formations joueront au Mamy Blü, dont les City Kids qui sont notre tête d’affiche. On aura aussi les Ugly Pants, La Faucheuse, No Titled ou encore Vincent L and Family : Vincent et notre fille Chloë au chant se produiront dimanche avec un autre groupe dont nous réservons la surprise. Le tout se déroule sur deux soirées : le vendredi 13 et le samedi 14 décembre, et une fin d’après-midi familiale le dimanche 15. Nous devrions accueillir plusieurs centaines de spectateurs. Aucune réservation n’est nécessaire. Parallèlement, le CEM organise également un concert le 14 décembre sur le même principe « une entrée = un jouet ». De quoi rendre beaucoup d’enfants heureux !

  • lehavre.fr : Où vont les jouets récoltés ?

P. L.B. : Nous espérons recevoir environ 500 jouets et jeux neufs. Nous invitons celles et ceux qui veulent nous rejoindre à ne pas penser qu’aux plus petits (peluches, poupées…), mais aussi aux plus grands en leur offrant des bandes dessinées ou des jeux de société, par exemple. Nous donnons tous les jouets recueillis aux Restos du Cœur du Havre qui se chargent ensuite de les distribuer auprès des familles qu’ils accompagnent. C’est la meilleure garantie que les jouets et jeux aillent là où ils feront le plus plaisir. Nous transmettons également aux Restos du Cœur les dons d’argent recueillis à l’occasion des concerts.

  • lehavre.fr : Cette année, il y aura du son mais aussi de l’image…

P. L.B. : La longue épopée havraise des Rockers ont du Cœur se poursuit grâce aux énergies rock de la cité Océane. Elle se décline cette année aussi sous forme d’une exposition au CEM, qui a démarré le 25 novembre. Les amateurs de rock et les autres y découvrent la collection d’affiches éditées à l’occasion de chaque opération, soit une vingtaine de posters signés Jérôme Sirou. L’image, c’est aussi celle de notre fond de scène offert chaque année par l’entreprise havraise Publiplac.

  • lehavre.fr : Quel est l’état d’esprit dans la dernière ligne droite ?

P. L.B. : Les répétitions vont bon train et l’enthousiasme est déjà palpable. Les rockers havrais prennent très au sérieux la série de concerts qu’ils offrent aux Havrais à cette occasion. Nous sommes reconnaissants à tous ceux qui viennent y assister et à toutes les bonnes volontés qui nous accompagnent dans cette belle aventure.

Pour aller plus loin