Transports

Le réseau de transports LiA évolue pour les 6 ans à venir

À compter du 1er juillet 2024, le réseau LiA évolue vers un nouveau schéma de transport. Pour la Communauté urbaine, il s’agit d’anticiper l’arrivée de la 3e ligne de tramway, tout en répondant aux attentes des usagers toujours plus nombreux.

Publié le 01/07/2024

Un réseau fort de son succès et indispensable au quotidien

Avec près de 25 millions de voyages par an, les lignes de bus, de tramway et le funiculaire du réseau LiA s’imposent aux habitants de la Communauté urbaine pour leurs déplacements de proximité, et comme une alternative à l’automobile. C’est le signe d’un réseau performant, utile au quotidien de nos concitoyens et aux nombreux visiteurs de notre territoire. D’ici à 2029, le réseau LiA incluant une 3e ligne de tramway devrait enregistrer 27,2 millions de voyages par an, soit une hausse de 12 % par rapport à l’année 2023.

Ce succès encourage la collectivité à poursuivre les investissements pour faciliter toujours plus les déplacements au sein de son territoire : ainsi, ce sont plus de 300 millions d’euros qui permettront à Transdev Le Havre et la Communauté urbaine de repenser dès à présent le réseau jusqu’à fin 2029.

Avec les changements induits par la mise en place de ce nouveau réseau LiA, Le Havre Seine Métropole prend différents engagements en faveur d'une mobilité toujours plus responsable, et adaptée aux besoins exprimés par les usagers comme à l'évolution en cours et future du territoire

Des objectifs et des engagements forts

Préparer l'arrivée de la nouvelle ligne de tramway

La future ligne C de tramway va représenter une évolution importante pour le réseau LiA : en 2027, plus de 50 000 personnes supplémentaires se retrouveront à proximité immédiate d’un arrêt de tramway entre Le Havre, Harfleur et Montivilliers. L’hôpital Jacques-Monod bénéficiera ainsi d’une offre de transport plus fréquente, plus régulière et sur une amplitude horaire plus importante, au profit du personnel soignant et des visiteurs. Les quartiers sud du Havre seront également mieux connectés au reste de la ville.

Ainsi, pour préparer le réseau aux travaux liés à la réalisation de cette ligne C, deux nouvelles lignes seront créées dès septembre 2024 : la ligne 11 (de la gare du Havre à Montivilliers) et la ligne 11 Express (même trajet mais sans arrêt) viendront compenser la fin d’exploitation de la Lézarde Express Régionale (LER), dont l'activité cessera le 1er septembre 2024 au soir. Ces deux nouvelles lignes, additionnées à la ligne 21 (Gare du Havre, Montivilliers, Criquetot, Étretat) assureront ainsi un service de substitution en offrant 3 départs par heure vers Montivilliers, pour un trajet de 20 à 25 min et la desserte de 8 arrêts sur Montivilliers.

Projet de ligne C de tramway
Carte interactive, futures stations, aménagements, concertation, calendrier, vidéos 3D… Retrouvez toutes les informations sur le projet jusqu’en 2027 sur la page dédiée.
DÉCOUVRIR

Proposer une offre de transport complète 

Un meilleur maillage en centre-ville...

Pour mieux répondre aux besoins de déplacements quotidiens des habitants, l’offre de bus sera renforcée avec la création d’un groupe de huit lignes structurantes de type « ChronoLiA », à l’instar de l’actuelle C2, bénéficiant d'équipements optimisant le confort, la régularité et la rapidité (priorité aux feux, 100% accessible PMR, panneaux d’information aux arrêts…). 

Ces lignes C1 à C8 aux itinéraires plus directs, accessibles toutes les 10 à 15 minutes de 5h à 22h30 voire 00h30, seront complétées par 13 lignes périurbaines, numérotées 9 à 21, améliorant ainsi l’articulation des correspondances avec le tramway

...et en périphérie...

Du côté de la ville haute, le réseau proposera une meilleure desserte de la zone Nord-Ouest du Havre (Sainte-Adresse, Dollemard, Mont-Gaillard) grâce à une ligne inter-quartiers complètement repensée. Même topo du côté de la desserte des quartiers sud du Havre, priorisée par la ligne C5, avec une fréquence de passage augmentée et une liaison renforcée avec les quartiers des Neiges et de Graville. 

Des liaisons améliorées également avec les autres communes du territoire, et notamment des lignes plus directes entre Le Havre et les communes de Saint-Romain-de-Colbosc et Criquetot-l’Esneval, ainsi qu’une ligne 13 plus disponible et davantage concentrée sur la desserte des communes du littoral. Les pôles de correspondance (Grand Hameau, Gares et, au terme des travaux du tramway, Harfleur et Montivilliers) voient leur rôle renforcé comme têtes de lignes et pour l’interconnexion entre les différents modes de déplacement.

...pour un confort optimal des usagers

Enfin, l’offre de transport à la demande « FilBus » sera également renforcée dans toutes les communes, pour faciliter les déplacements sur et vers les principaux bassins de vie du territoire. Elle sera, comme auparavant, complétée de MobiFil (pour les personnes à mobilité réduite), FlexiLiA (desserte de la zone industrialo-portuaire de 5h à 20h) et LiA de Nuit. Sans oublier le service de location LiAvélos !

Limiter d’éventuels changements ultérieurs, c’est donner plus de visibilité et de confort aux usagers qui peuvent ainsi pérenniser leurs choix de déplacements pour le travail, l’école, les loisirs

À noter que, malgré le contexte inflationniste, ces changements sont sans impact sur la tarification des titres unitaires et abonnements.

Tendre vers une mobilité plus responsable 

S'adapter à l'évolution du territoire, c'est aussi repenser la responsabilité de l'ensemble du réseau et le faire tendre vers une mobilité plus verte, pour le bien des habitants comme de la planète. Ainsi, ces investissements massifs permettront également d'engager une véritable transition énergétique du réseau LiA. 

D'abord avec une action sur l'ensemble de la flotte de bus avec, dès 2024, 30 véhicules roulant au gaz naturel (GNV), soit 24% du parc. L'objectif fixé est d'atteindre 50% de bus roulant de façon moins carbonnée en 2027 grâce à l'acquisition de bus au GNV et de bus électriques

La transition du réseau passera aussi par son adaptation aux modes de déplacement doux comme le vélo, en faisant de LiA le premier réseau urbain de France 100% vélo compatible. En effet, à terme, toutes les lignes de transport pourront accepter les vélos à bord : cet engagement sera d'ailleurs réalisé dès 2024 sur la ligne C3.

Un site dédié au nouveau réseau LiA
Pour appréhender tous ces changements d'un seul coup d'œil, LiA a mis en place un site internet dédié à son nouveau réseau. Une carte vous permettra de comprendre facilement les changements entre l'ancien et le nouveau réseau, et de trouver les alternatives qui correspondent à vos trajets habituels.
DÉCOUVRIR LE NOUVEAU RÉSEAU LIA 2024