Education
Loisirs

Le réseau des centres de loisirs : tout pour l’épanouissement de l’enfant

Le réseau des centres de loisirs : tout pour l’épanouissement de l’enfant

Périscolaire, mercredis, petites et grandes vacances scolaires… Le réseau de centres de loisirs municipaux répond aux besoins des familles et garantit une qualité d’accueil et d’animation pour les 3-12 ans.

De plus en plus d’enfants fréquentent les 14 centres de loisirs municipaux répartis sur l’ensemble du territoire de la ville. Depuis le retour de la semaine de quatre jours, les centres s’adaptent aux besoins des familles grâce à une amplitude horaire accrue, de 8 h 30 à 18 h 00. « Qu’il s’agisse de l’accueil périscolaire, de l’offre de loisirs des mercredis ou en périodes de vacances scolaires, les centres de loisirs rattachés à chacune des écoles publiques offrent des conditions d’accueil très appréciées », confirme Christophe Bois, directeur du service Education. Activités, accessibilité, restauration et conditions tarifaires sont étudiées pour répondre aux budgets de toutes les familles et aux attentes pédagogiques pour tous les enfants, dont ceux en situation de handicap grâce à des équipes formées et à des protocoles établis avec les familles concernées. En période estivale, le centre Les Tournesols leur est même exclusivement dédié.

Couvrir tous les besoins de loisirs

Inscrite dans une démarche d’amélioration continue des prestations, la Ville poursuit le renforcement du réseau de centres de loisirs et des capacités d’accueil, en vacances comme en période scolaire, avec ou sans restauration : les menus veillent à l’équilibre nutritionnel et à la diversité avec des plats cuisinés sur place à base de produits de saison.
Côté tarifs, les prestations extra-scolaires tiennent compte du quotient familial de la CAF. La création de tranches intermédiaires a permis de minorer les tarifs des tranches inférieures : en fonction des ressources, un enfant peut ainsi bénéficier d’une journée complète d’accueil le mercredi, avec restauration, pour 3,10 € seulement. Tout accueil comprend la prise en charge de l'enfant au centre, le goûter et l'animation, d’où l’attractivité des centres de loisirs auprès de nombreuses familles.
Rappelons enfin que l’offre de loisirs municipale est complétée par l’offre associative de loisirs enfance durant les vacances scolaires : subventionnée par la Ville, elle contribue à la diversité de l’offre aux familles et à l’épanouissement de leurs enfants.

Édouard Herriot, nouvelle offre en centre-ville
Après l’ouverture du Pôle Molière en 2014, une nouvelle adresse dans le secteur Perrey complète désormais le dispositif et permet l’accueil simultané de 1 200 enfants. Le centre de loisirs avec restauration Edouard Herriot a ouvert ses portes le 9 janvier dernier et offre à plus de 130 enfants d’élémentaire ou maternelle des espaces réservés au temps de loisirs. S’il renforce l’offre de vacances scolaires du réseau municipal, il représente aussi un atout dans le dispositif d’accueil lié à la mise en œuvre de la semaine de quatre jours. « Ce rythme hebdomadaire plébiscité par les familles a justifié l’investissement important de la Ville à hauteur de 232 000 € afin d’adapter le bâtiment scolaire aux objectifs pédagogiques », confirme Christophe Bois, directeur du service Education. Les enfants bénéficient ainsi des meilleures conditions pour favoriser leur épanouissement, toutes les salles étant équipées à neuf et spécifiquement adaptées aux activités de loisirs par tranches d’âge. Sa situation géographique privilégiée, permet au centre de loisirs Edouard Herriot d’élargir le champ des activités : bord de mer et bassins, centre-ville classé, bibliothèque Oscar Niemeyer, musées… De quoi expérimenter aux côtés d’une équipe professionnelle de 13 animateurs dont 8 sont les référents périscolaires des écoles du secteur : ils assurent à ce titre une continuité éducative.

Un agrément national
Chacun des centres de loisirs municipaux est détenteur de l’agrément « jeunesse et sport » délivré par l’État. Il marque la reconnaissance de l'engagement des centres de loisirs en faveur des conditions d’accueil et des animations proposées aux enfants. Soumis à des contrôles réguliers, l’agrément peut être retiré en cas de non-conformité ou d’infraction à ses exigences. Il est donc un gage de qualité du projet pédagogique mis en œuvre et, à ce titre, garant de confiance pour les familles.

En chiffres
14 centres de loisirs municipaux
1 320 places d'accueil
110 animateurs professionels