Culture
Un Été au Havre

Les 500 ans du Havre : incontournable !

Un Été au Havre
Les 500 ans du Havre, un événement incontournable !

Bientôt le 27 mai, date du début des festivités pour célébrer nos 500 ans d'histoire. Plus que jamais et grâce à une programmation exceptionnelle, qui allie exigence artistique et événements populaires, en 2017, c’est au Havre qu’il faut être !

Paris, le 28 février 2017. Edouard PHILIPPE, maire du Havre et député de la Seine-Maritime, et Jean BLAISE, directeur artistique d’Un été au Havre, 2017, présentent à la presse ce qui va faire l’essence et le sens de cette année insolite au Havre. C’est aussi et surtout l’occasion, un prétexte, d’inviter le monde à (re)découvrir l’identité de la ville. Un tel anniversaire est suffisamment rare pour le célébrer comme il se doit, pour en profiter et révéler le potentiel exceptionnel du Havre « Mais pour cela il faut surprendre, précise Edouard PHILIPPE. Et donner envie de venir visiter cette cité étonnante, séduisante et singulière. » Et Jean BLAISE de poursuivre, « Le Havre est une ville qui réserve sans cesse des surprises. L’idée est de la sublimer à travers le regard des créatifs et des artistes ».

Cinq mois de programmation éclectique et exigeante

Si Le Havre bénéficie d'atouts indiscutables, ces célébrations vont permettre de profiter des lieux emblématiques de la ville avec notamment les œuvres saisissantes de Chiharu Shiota dans l’église Saint-Joseph, de Stéphane Thidet sur le bassin du Commerce, de Karel Martens grâce aux cabanes de la plage, ou encore de Vincent Ganivet quai de Southampton...
Des quatre parcours de visites à travers Le Havre aux expositions du MuMa (« Pierre et Gilles. Clair-obscur » et « Impression(s), soleil »), du retour très attendu du Royal de Luxe au concert de Catherine Ringer après l’esthétique Magnifik Parade, des Grandes Voiles du Havre à la Transat Jacques Vabre 2017, il faudrait des magazines entiers pour raconter cette programmation. Un site web www.uneteauhavre2017.fr et des réseaux sociaux dédiés (@UnEteAuHavre) permettent dès à présent d’en découvrir le détail. « Ce qui est essentiel et non quantifiable, conclut Edouard PHILIPPE, c’est le bonheur des gens qui vont découvrir notre ville mise en valeur par une programmation accessible et cérébrale autant que festive et poétique. »