Solidarité

Les BienVeilleurs : un réseau de bénévoles pour lutter contre l'isolement

Le Havre Ensemble

Dans le cadre de sa politique publique visant à favoriser le vivre ensemble, la Ville du Havre met en place un réseau de bénévoles, les BienVeilleurs, pour venir en aide aux personnes isolées et fragiles des secteurs Massillon, Saint-Léon, Sainte-Marie et Université. L’initiative expérimentale, concentrée sur quatre quartiers havrais à ce stade, vise à lutter contre toutes les formes d’isolement social.

Tisser un réseau contre la solitude

Vivre en ville n’est pas toujours gage de vie sociale. La solitude, que l’on peut vivre à tout âge, a de multiples causes parfois cumulées : perte d’un partenaire, difficultés financières, handicap ou situation de santé, barrière de la langue ou encore manque de prise en charge. Temporaire ou chronique, l’isolement peut être à l’origine d’une grande détresse, voire à la source d’une véritable déconnexion sociale et de difficultés croissantes : perte de confiance en soi, négligence de santé, désir de mort...  À l’inverse, il suffit parfois de peu pour sortir de l’ornière et retrouver le chemin d’une vie en société.

À l’heure où 3% des personnes en France sont isolées (source : INSEE Première n°1770, 2019), et dans le cadre de son projet social Le Havre Ensemble, la Ville du Havre travaille avec les partenaires sociaux pour favoriser l’accès de chacun à l’information et lutter contre l’isolement. Le réseau des BienVeilleurs inaugure une nouvelle approche de terrain dans ce combat : une démarche qui prend tout son sens dans cette période de confinement.

« Ce réseau de citoyens permet d’être au plus près des personnes isolées au plus près de chez elles et de s'assurer qu'elles ne restent pas seules avec leurs difficultés ou leurs questions. C’est comme cela que nous protégerons nos concitoyens les plus fragiles », commentent Edouard PHILIPPE, maire du Havre et Florence THIBAUDEAU-RAINOT, adjointe chargée des affaires sociales, de la solidarité et de la santé.

Des bénévoles en première ligne

Le réseau se compose d’une dizaine de bénévoles - tous non professionnels du secteur social - identifiés pour leur implication au quotidien auprès de leurs prochains. Leur rôle consiste à repérer et aider les personnes et familles isolées, de tout âge et de tout horizon social. Ces « BienVeilleurs » (en charge de la création du lien social avec les personnes isolées et de leur accompagnement), sont soutenus par un coordinateur (en charge de la coordination et de l’animation entre les BienVeilleurs) et un chargé de projet (qui supervise le projet et se charge de la mise en relation avec les institutions).

Certains commerçants et professionnels des quartiers concernés soutiennent l’opération et sont les relais du dispositif. Ils sont signalés par un autocollant sur leur vitrine. La composition du réseau s’appuie en effet sur de nombreux volontaires : les commerçants mais aussi le corps médical (infirmiers, kinés, ambulanciers), les habitants, les voisins, les équipes éducatives des établissements scolaires, les membres de clubs sportifs et associatifs, les personnels de proximité des bailleurs, les représentants des différents cultes, les aides à domicile, les prestataires à domicile (coiffeurs…), les jeunes des quartiers, les copropriétaires et propriétaires…

Des flyers, distribués sur les marchés ou en sorties d’écoles, permettent de sensibiliser le plus grand nombre d’habitants à l’action des BienVeilleurs.

4 quartiers concernés en phase expérimentale

Le secteur géographique d’intervention du réseau des BienVeilleurs a été défini en fonction des indicateurs INSEE des territoires et des remontées des professionnels de terrain. Ainsi les quartiers Massillon, Sainte-Marie, Saint-Léon et Université ont été choisis car ils cumulent un certain nombre d’indicateurs de précarité et d’isolement.

Vous souhaitez venir en aide à une personne isolée ?

Soyez le premier lien entre les BienVeilleurs et les personnes isolées :
Si vous repérez une personne isolée, appelez l’accueil du service À votre écoute au 02 35 19 45 45 du lundi au vendredi de 8h à 17h.