Alerte : La piscine du Cours de la République sera en fermeture technique du lundi 17 février au dimanche 1er mars.

Fermer
Culture

Les étudiants havrais se jettent à l’eau

Festival littéraire Le Goût des Autres 2015
Jusqu'au bout de la Grande Nuit du Festival littéraire Le Goût des Autres 2015

Le Goût des Autres fait la fête ; le rire rassemble ! Preuve en est encore ce soir lors de la Grande nuit du festival puisqu’élèves du Conservatoire et de l’ESADHAR s’associent à l’événement pour offrir au public des performances aussi drôles que surprenantes.

Dès 19 h, les élèves de la classe d’art dramatique du Conservatoire Arthur Honegger monteront sur les planches de l’Idolize Mirrors pour interpréter les mots de Pierre Desproges « En cas de morsure de vipère, sucez le genou, ça fait marrer les écureuils ! ». Un beau défi pour ces jeunes pousses nés en 1988 et « qui n’avaient jamais entendu parler de Pierre Desproges » nous confiait secrètement Ludovic Pacot-Grivel, leur professeur. Qu’à cela ne tienne ! « C’était décidé, j’allais confronter cette poignée de sous-doués végétatifs gorgés d’inculture crasse et de Coca-Cola tiède à l’écriture du grand homme », s’amuse-t-il à raconter, avant d’ajouter « ils y ont pris goût au point, aujourd’hui, de ne plus pouvoir s’en passer. Grand bien leur fasse ! ». Le résultat sur scène lors des répétitions est en tout cas à la hauteur ; reste à convaincre désormais le public, seul juge dans cette affaire de rires.
Verdict ce soir !

« On a décidé de se jeter à l’eau pour faire rire »

Autres surprises de ce festival, celles réservées par les étudiants de l’ESADHAR, comprenez simplement l’Ecole d’Art. Deux performances qui ont permis à 5 étudiants en Master Création littéraire « de se jeter à l’eau pour faire rire » : quoi de plus normal qu’une soirée Pool Party aux Bains des Docks ? Sans dévoiler l’intégralité ni tout le sens des deux performances qu’ils ont créées, Alexandra Laffite et Olivier El Khoury, nous en ont dit un peu plus sur leurs surprises.

Aux alentours de 23 h 30, deux maîtres-nageurs déambuleront le long des bassins pour offrir aux baigneurs non pas leur diplôme du 50 mètres, mais des blagues inscrites sur des tours de cou. En avant-goût, Alexandra Laffite nous en a soufflé une : « Ne pas sautez les maîtres-nageurs ». Une idée qui leur est venue à la lecture des interdictions affichées sur les murs des Bains, « Ne pas courrir » ou encore « Ne pas plonger ». Un pied de nez humoristique aux interdits.

La seconde performance sera quant à elle plus sonore. Un sketch enregistré et interprété en playback par trois étudiants. Seul indice qu’Olivier El Khoury a bien voulu nous glisser, le thème : le toboggan. Reste à connaître le plus important, la chute. Réponse entre 00 h 30 et 1 h du mat’.