Astuce : Inscription aux colis de noël à partir du mardi 05 novembre 9 h au samedi 23 novembre 2019

Fermer
Entretien
Culture

"Les expositions culturelles facilitent les rapprochements"

La beauté de la broderie, exposition de broderies de la collection du Musée Moderne de Dalian à l'Abbaye de Graville
绣色 La Beauté de la Broderie

Du 9 février au 11 mars 2018, l’Abbaye de Graville accueille une remarquable exposition de broderies chinoises venues de la collection du Musée moderne de Dalian. Entretien avec Elisabeth Leprêtre, conservateur en chef des Musées d’Art et d’Histoire.

  • lehavre.fr : Cette exposition 2018 est-elle le fruit d'un long travail de collaboration avec vos interlocuteurs chinois ?

E.L. : L’idée d’une nouvelle exposition entre nos deux musées est née d’un voyage que j’ai effectué en Chine en 2015 à l’occasion du 30e  anniversaire du jumelage entre Dalian et la ville du Havre. Ville de 5 millions d’habitants située en Chine du nord-est, Dalian est un port très important qui, avec la forme de sa baie et sa plage en plein centre-ville, présente des points communs avec le Havre. Nous avions alors scellé notre amitié en signant une convention entre le musée d’art moderne de Dalian et les musées d’Art et d’Histoire de la ville du Havre.

  • lehavre.fr : Quelles ont été les étapes marquantes des échanges culturels avec Dalian ?

E.L. : Pour perdurer, un jumelage doit être entretenu dans le temps. Et les expositions culturelles facilitent souvent les rapprochements. En 2008, nous avions reçu les représentants de la ville de Dalian dans le cadre d’une exposition Le Rêve dans le pavillon rouge organisée à la Maison de l’Armateur. Ces « impressions » venues de Dalian illustraient à merveille ce roman du XVIIIe siècle considéré comme un chef-d’œuvre de la littérature chinoise. Nous avions fait alors une lecture commune pour faire connaître au public havrais cet ouvrage marquant l'apogée de la fiction chinoise. Signifiant toute l’importance  de ce premier échange entre nos deux musées, la délégation chinoise nous avait alors offert un magnifique ouvrage reproduisant des estampes du XVIIIe  siècle. En 2011, un haut représentant de la ville de Dalian est venu visiter une exposition consacrée aux entrées de Napoléon Bonaparte dans la ville du Havre. A cette occasion, il a été décidé d’emmener cette exposition en Chine. Ce rêve est devenu réalité courant 2015 sous la houlette d’Édouard Philippe, le maire de l’époque. Véritable succès, cette exposition a reçu 220 000 visiteurs en un mois et demi.

  • lehavre.fr : Comment expliquer l’importance de cette exposition 2018 ?

E.L. : Nos partenaires chinois sont les commissaires de cette exposition tant dans le choix des œuvres brodées que dans les textes qui les accompagnent. Langage très symbolique, ces broderies chinoises témoignent du quotidien et de l’art de vivre de la première moitié du XXe siècle. Selon les motifs et les couleurs qui les composent, elles sont porteuses de significations spécifiques et expriment toute une palette de sentiments. Spécialement aménagée, la salle d’exposition temporaire de l’abbaye de Graville constitue un parfait écrin pour accueillir et présenter ces œuvres. C’est un honneur pour nous de recevoir ces pièces originales qui sortent très peu de Chine et que le public havrais va pouvoir découvrir à cette occasion. Nous espérons d’ailleurs que cette exposition donnera l’élan pour poser les bases de notre prochaine action commune avec Dalian.

La beauté de la broderie, exposition de broderies de la collection du Musée Moderne de Dalian, du 9 février au 11 mars 2018 à l’abbaye de Graville.

Pour aller plus loin