Alerte : [Intempéries] Le marché de Noël est fermé jusqu'au 12/12 par mesure de prévention

Fermer
Nature
Récompense
Tourisme

Les Jardins Suspendus décrochent le label « Jardins botaniques »

Les Jardins Suspendus décrochent le label « Jardins botaniques »

Ce 19 septembre, les Jardins Suspendus ont officiellement reçu l’agrément « Jardins botaniques de France et des pays francophones ». Une reconnaissance précoce et une nouvelle étape pour le site le plus visité du Havre.

Le label prestigieux fait suite à un premier classement « Jardins remarquables » obtenu dès 2014. Il concerne aujourd’hui 28 jardins situés en zone francophone dans le monde. Les Jardins Suspendus rejoignent donc un cercle très fermé de jardins répondant à des critères aussi sélectifs que le nombre d’espèces conservées, la relation avec les publics, la pédagogie sur site ou encore les échanges internationaux. « Les Jardins Suspendus, certainement l’un des projets les plus ambitieux portés ces dernières années, ont brillamment satisfait à tous les critères qui lui permettent de rejoindre notre communauté, et le site s’inscrit ainsi comme un lieu formidable de conservation, de découverte et de balade », proclame Fanch Le Hir, président de l’association des Jardins botaniques de France et des pays francophones, pour qui les germes de cette reconnaissance étaient identifiables dès l’ouverture des Jardins Suspendus en 2008.

Une success story

Moins de dix ans après son ouverture au public, ce lieu emblématique de 17 ha surplombant la ville basse et l’estuaire depuis un ancien fort militaire, devient le plus jeune jardin botanique de l’espace francophone. Acquis au terme d’une démarche de 5 ans avec le parrainage du jardin botanique de Nantes, l’agrément ouvre de nouvelles perspectives. « Les labels sont importants en termes d’expertise et d’influence sur les consciences, celui décroché par les Jardins Suspendus renforcera sa visibilité internationale et permettra de lancer des ponts vers d’autres partenaires dans le monde », estime Marc Migraine, adjoint au Maire chargé de la nature dans la ville. Le site révélé par l’architecte paysagiste Samuel Craquelin abrite aujourd’hui des jardins thématiques et propose 250 000 fleurs et plantes de plus de 5 000 variétés différentes, des serres aménagées et paysagées, un espace scientifique et un programme d’ateliers et d’animations culturelles, dont le festival moZ’aïk de musiques du monde. Plus de 120 000 personnes le fréquentent chaque année.