Alerte : La piscine du Cours de la République sera en fermeture technique du lundi 17 février au dimanche 1er mars.

Fermer
Culture
Education

Les Vers de Terre mangent (décidément) beaucoup de cacahuètes !

CRÉATION - Une lecture musicale inédite et originale destinée au jeune public
Les vers de terre mangent des cacahuètes

Dans le cadre des projets de création artistique qu’il suscite chaque année, le Festival Le Goût des Autres » (16 au 19 janvier 2020) accueillera 5 représentations d’une lecture musicale inédite et très originale destinée au jeune public.

Une « Performance musicale tamponnée » ! C’est ainsi qu’Elisa Géhin, auteur et illustratrice parisienne résume avec humour cette production d'une lecture musicale dessinée à partir de l'album « Les Vers de Terre Mangent des Cacahuètes » qu’elle a publié en 2012 aux éditions Thierry Magnier. A l’invitation du festival, elle est venue début décembre au CEM-SONIC du Havre en résidence de création artistique durant 3 jours pour co-créer avec le jeune musicien havrais Louis Dureau cette lecture musicale très innovante dans sa forme. Pour conserver l'esthétique du livre et travailler efficacement en direct lors de cette performance, la dessinatrice a choisi d’utiliser la technique du tampon sur papier.

Du dessin en direct !

Un système de vidéo-projection permet au dessin en cours d'être filmé par deux caméras fixes et d’être projeté sur un grand écran afin que tout le monde puisse voir naître l’histoire en direct. Actrices principales de ce dispositif, les mains de la dessinatrice tamponnent les formes (en 4 couleurs) et recomposent les planches et les événements du livre, en rythme avec la musique. Un par un, 5 grands tableaux seront dessinés en temps réel à partir d’une feuille blanche. Enregistrée au préalable, la voix-off d’Élisa racontera l'histoire originale de l’album. Pour ponctuer chaque séquence du spectacle, le musicien instrumentiste aura recours à une bande musicale déjà enregistrée qu’il complétera en direct d’effets sonores produits avec son synthétiseur. Empruntant parfois au rap, cette musique énergétique aux accents pop acidulés a été conçue pour dynamiser ce petit conte sur la chaîne alimentaire, drôle et absurde à la fois, qui joue beaucoup sur l’effet de répétition phonétique. Programmés juste avant les représentations lors du festival, deux jours de répétition scénique donneront l’occasion aux artistes de caler les derniers détails.

A l’attention du jeune public (4/7 ans) et leurs familles, 5 représentations auront lieu le 17, 18 et 19 janvier à la bibliothèque Niemeyer dans le cadre du festival Le Goût des Autres.

Pour aller plus loin