Astuce : Inscription aux colis de noël à partir du mardi 07 novembre 9 h au samedi 25 novembre 2017

Fermer
Culture
Cérémonie
Le Maire
Tourisme
Un Été au Havre

L’exposition "Impression(s), soleil" inaugurée, un bel hommage au Havre

« Impression(s), soleil » - du 10 septembre au 8 octobre 2017 au MuMa / Un Été au Havre
L’exposition Impression(s), soleil inaugurée, un bel hommage au Havre

Samedi 9 septembre, le MuMa inaugurait l’exposition Impression(s), soleil. Une exposition pourvue d’une trentaine d’œuvres des peintres impressionnistes dont celle majeure, chère au Havre et aux Havrais, Impression, soleil levant – de Claude Monet, prêtée à l’occasion des 500 ans de la ville par le Musée Marmottan Monet.

C’est un fait acquis aujourd’hui dans l’Histoire de l’Art, Le Havre a été l’un des lieux majeurs de la naissance de l’Impressionnisme. Il s’avérait ainsi évident de mêler cette Histoire à celle de la ville à l’occasion du 500e anniversaire de la ville et du port.  « L’exposition Impression(s), soleil nous révèle combien notre port, et notre cité, ont été des sources d’inspiration majeures pour les artistes » rappelle Luc LEMONNIER, maire du Havre, dans son discours inaugural. « Turner, Le Gray, Boudin bien sûr – c’est lui qui a initié Monet à la peinture en plein air, au Havre -, Valloton, Raoul Dufy… tous ces artistes ont séjourné au Havre, fascinés par ses paysages et sa lumière. Peut-être plus encore qu’une exposition, un hommage au Havre. »

Retour en terre natale pour Impression, soleil levant

À événement exceptionnel, œuvre exceptionnelle. Pour fêter fièrement le 500e anniversaire du Havre, le MuMa a pu s’appuyer sur la richesse des liens qui l’unit au Musée Marmottan Monet à Paris, lieu où est conservée l’œuvre emblématique de Claude Monet –Impression, soleil levant – peinte au Havre en novembre 1872, qui donna plus tard son nom à l’Impressionnisme.
L’exposition de 2014 au Musée Marmottan Monet et une collaboration fructueuse et amicale avec le MuMa a permis à l’époque de révéler quelques secrets de cette œuvre emblématique. « On a précisé certaines choses : la date à laquelle a été peint le tableau, le lieu exacte où Claude Monet a posé son chevalet (…) il est extrêmement émouvant de voir revenir un tableau sur la terre qui l’a vu naître. D’autant plus émouvant que nous sommes à quelques pas et dizaines de mètres de là où Claude Monet a posé son chevalet pour peindre, depuis sa chambre de l’hôtel de l’Amirauté, sur le Grand Quai - devenu aujourd’hui Quai Southampton, face à l’avant-port, l’activité portuaire telle qu’elle existait il y a 145 ans » confiait Patrick de CAROLIS, directeur du Musée Marmottan Monet et membre de l’Académie des Beaux-Arts lors de l’inauguration.

Une leçon d’audace

Au-delà du génie de l’Impressionnisme, cette exposition, par ses œuvres et par son lieu, est un symbole de courage et d’audace. C’est en tout cas la leçon que François NYSSEN, ministre de la Culture, a adressé lors de son allocution. « Si les Impressionnistes, si André Malraux – qui inaugura en 1961 au MuMa la première Maison de la Culture de France - ont laissé des traces, s’ils ont bâti un héritage qui nous réunit encore aujourd’hui, c’est parce qu’ils ne se sont jamais satisfaits de l’évidence et de l’ordre établi. Ils ont su pourfendre les modèles. Ce que Claude Monet a rompu par ce tableau – Impression, soleil levant – est aussi essentiel à l’Histoire que ce qu’il a créé. Il a brisé plus qu’une convention académique, il a brisé une idée préconçue, un entre soi. Il a agrandi la société. » Pendant 4 semaines à l’exception des lundis, le MuMa vous attend donc nombreux du lever au coucher du soleil (de 7 h 30 à 20 h 30) pour découvrir l’exposition phare des 500 ans du Havre – Impression(s), soleil.

 

Pour aller plus loin