Ils font bouger ma ville
Commerce

Librairie Les 400 Coups : un nouvel univers autour du livre de jeunesse

Spécialisée dans cet univers, la librairie Les 400 Coups située en centre-ville propose désormais un espace dédié à la littérature jeunesse. 

Des tout-petits aux adultes, le livre et la littérature de jeunesse touchent un public très large, à la faveur d’une création française et européenne particulièrement inventive, qui n’hésite pas à s’emparer avec talent des thèmes de notre temps. Aussi, depuis mi-août, au sein de la librairie Les 400 Coups, un nouvel espace est entièrement dédié à cet univers, avec le parti pris d’une offre éditoriale qui privilégie la qualité, la fabrication française, et le respect des ressources.

D'une passion à une spécialité

À la tête de cette librairie chaleureuse, deux nouveaux venus au Havre : originaire du Nord, Marie-Alix avait passé sa scolarité primaire ici, tombant sous le charme lors de sa redécouverte avec son compagnon Xavier, natif de Besançon. « Nous avons tous deux eu un coup de cœur pour la ville, son bord de mer, sa qualité de vie et son accueil pour notre petite famille », expliquent les parents de trois petites filles de 2, 6 et 8 ans.

L’envie de quitter la région parisienne, où ils travaillaient, pour trouver un nouveau rythme de vie a été décisif. Marie-Alix, formée aux Beaux-Arts et professeure des écoles, a très tôt découvert les livres de jeunesse. Xavier, dont le père était imprimeur et éditeur, s’occupait d‘une boutique pour cinéphiles. De cette passion vient d’ailleurs le nom de la boutique havraise : Les 400 coups. Sa sélection alternative aux éditions plus commerciales rencontre les attentes d’une clientèle avide d’originalité, de sensibilité et de partage.

La curiosité du livre se prolonge ici naturellement, au fil des rencontres avec des auteurs, comme avec les objets décoratifs, accessoires d’arts plastiques, papeterie et créations graphiques qui attirent enfants, étudiants et adultes de tous âges. « Nous nous sentons confortés dans l’orientation que nous avons donnée à notre librairie, d’où l’envie de partager toujours plus et pourquoi pas avec les écoles ? », concluent les deux nouveaux Havrais.