Entretien
Culture

Lili Cros : "Le spectacle constitue un pur moment de joie et de récompense"

Clôture de Vibrer au Havre
Lili Cros et Thierry Chazelle

Avec son alter-ego le Havrais Thierry Chazelle, elle clôturera la journée festive du 21 mars… Une belle façon de célébrer en musique l’arrivée du printemps avec les Havrais.

  • lehavre.fr : Pouvons-nous revenir sur le nom de votre concert-spectacle, Peau Neuve ?

Lili Cros : Ce nom est arrivé naturellement dans l’existence de notre duo en 2015 au moment où nous ressentions le besoin d’un renouvellement de notre mise en scène. Nous avons été puiser notre inspiration dans un univers plus théâtral pour aller vers un spectacle pluridisciplinaire avec "des chansons à voir". En raison de son succès, ce spectacle continue à tourner après plus de 200 représentations et nous serons à l’Olympia en mai 2019.  

  • lehavre.fr : Comment décrire votre spectacle ?

Lili Cros : Avec l’aide de nos compères Fred Radix (alias Le siffleur) & François Pilon (alias le clown Vulcano) qui nous ont rejoint au moment de la création du spectacle en 2015, nous avons imaginé une scénographie épurée et évolutive avec des instruments sans-fil et des percussions corporelles. Ce concert se présente sous la forme d’un spectacle avec du mouvement dans l’espace scénique. Très interactif, le spectacle comporte de fréquentes adresses directes au public. Plus qu’un récit, c’est une invitation à partager notre vision du monde, le temps du spectacle.

  • lehavre.fr : Votre spectacle procure un bonheur contagieux. Comment l’expliquez-vous ?

Lili Cros : Aujourd’hui, nous avons pris conscience que nous avons un rôle à jouer pour faire du bien aux gens qui souvent repartent le cœur plus léger… C’est un moment d’échange formidable avec le public avec lequel se constitue une sorte de triangle amoureux. Non, la magie de ce contact avec le public qui ressemble à une communion pleine d’émotions positives ne s’épuise pas. C’est un pur moment de joie et de récompense pour nous et notre travail.

  • lehavre.fr : En couple à la scène comme à la ville… Comment fonctionne votre duo ?

Lili Cros : Auteurs, compositeurs, chanteurs… Nous cumulons plusieurs casquettes Thierry et moi. Chacun avec son style d’écriture écrit de son côté. J’infuse beaucoup avant de produire tandis que Thierry écrit beaucoup avant d’extraire les quelques phrases qui deviendront une chanson. La rencontre se produit quand l’un d’entre-nous estime avoir quelque chose de présentable à montrer à l’autre, souvent un texte accompagné d’une mélodie. Le processus de co-création peut alors commencer pour faire naître et éclore une chanson. En cas de difficulté, il faut être en capacité de prendre du recul pour rester constructif. Il est parfois plus facile de travailler avec l’artiste qu’avec l’amoureux ! Si toutes nos musiques sont des co-créations, la signature des textes demeure plus individuelle, Thierry plus dans le registre de l’humour et moi dans celui de la poésie et des émotions. L’exception confirmant la règle, certaines chansons jettent des passerelles entre ces deux univers complémentaires.

  • lehavre.fr : Quel est votre regard sur le Havre, une ville importante pour votre duo ?

Lili Cros : Originaire du sud (Lot et Garonne), j’ai éprouvé un choc lors de la première découverte de cette ville, d’abord austère, dont j’ai ensuite appris à aimer la beauté et la poésie présente que nous avons d'ailleurs voulu magnifier dans notre clip Le Havre sur le port. Tourné en avril 2017, ce petit film adresse un clin d’oeil à la ville de naissance de Thierry Chazelle et à ses grands-parents qui vivaient aux abords du port. Nous allons aussi participer à un programme d’action culturelle dans les relais-lecture et les bibliothèques pendant une semaine en mars pour sensibiliser ce jeune public à la magie des mots et à la composition de chansons. Nous proposerons d’ailleurs une restitution de ce travail en première partie de notre concert.

Pour aller plus loin