Culture
Tourisme
Un Été au Havre

Love, love... une bien étrange embarcation

Un Été au Havre / Love, love - de Julien Berthier
Love, love - la bien étrange embarcation de Julien Berthier dans le bassin Vauban du Havre

A l’occasion d'Un Été au Havre, festivités des 500 ans du Havre, le plasticien Julien Berthier exposera deux œuvres sur l’espace public : Love, love et L’altoviseur. D’autres productions de l’artiste seront également présentées au Portique.

Nom générique de bateaux de plaisance conçus dans les années 80 par les établissement Jeanneau, le "Love Love" est un bateau retrouvé naufragé que l’artiste a récupéré sur un chantier naval. Donné avec affection par son ancienne propriétaire pour voguer vers sa deuxième vie, il a été coupé en deux puis lesté en 2007 d’une nouvelle quille qui maintient sa poupe hors de l’eau comme s’il était en train de sombrer à 45°. Avec l’adjonction de deux moteurs, le bateau a été restauré pour pouvoir être navigable dans cette position incongrue. En écho à celle du Titanic, cette image d’Épinal d’un naufrage fige un moment dramatique… les dernières secondes d’un bateau avant son inexorable disparition.

Une invitation à un questionnement

"Dotée d’une force métaphorique ouvrant de multiples interprétations, cette image de naufrage permanent trouve facilement du sens là où elle est présentée tout en créant une sensation d’ambiguïté qui m’intéresse. Pris dans une sorte de vertige psychanalytique, j’ai piloté moi-même Love, love avec l’étrange impression de conduire mon naufrage !", confesse Julien Berthier, encore amusé par cette expérience. Pour l’artiste plasticien qui vit en banlieue parisienne, l’art est là pour complexifier le réel et non pour le simplifier. Refusant la catégorisation confortable du bien et du mal ou de l’inquiétant et du rassurant, Love, love agrège dans une même vision une image et son contraire. Une fois par semaine, l’étrange embarcation naviguera dans le bassin Vauban à la grande surprise du public qui n’aura pas été expressément convié à ce rendez-vous inédit. A rebours des discours simplificateurs, les interventions artistiques de Julien Berthier suscitent un questionnement critique décalé et ironique porteur d’une réflexion plus générale sur notre société. Œuvre poétique et émouvante, Love, love sert avec justesse cette ambition.