Entretien
Sport

Margaux Bailleul : "Après mon titre aux championnats de France, je veux tout gagner !"

Margaux Bailleul : "Après mon titre aux championnats de France, je veux tout gagner !"

Championne de France de skiff J18 (rameur de moins de 18 ans) début avril 2016, la jeune prodige de la Société Havraise de l’Aviron, Margaux Bailleul, a lancé sa saison estivale de la meilleure manière qui soit. Rendez-vous est pris pour les prochaines échéances : les championnats d’Europe et les championnats du Monde où elle s’alignera avec des ambitions « grandes comme ça » !

  • lehavre.fr : Ce nouveau titre de championne de France de skiff (ndlr : Bateau pour un seul rameur) n'est pas une grande surprise en soi. C’était votre unique objectif en début de course ?

Margaux Bailleul : Tout à fait ! Etant maintenant junior, je n’avais d’ailleurs pas d’autre objectif que de conserver mon titre de championne de France en essayant de réaliser le plus grand écart possible ! L’an dernier, alors que j’étais cadette, j’avais déjà remporté ce titre avec 11 secondes d’avance. Cette fois, en passant la ligne avec une avance de 22 secondes,  je considère que j’ai fait mon job. C’était pour moi l’unique moyen d’écraser la concurrence et d’être sélectionnée en skiff  pour les championnats d’Europe et championnats du monde !

  • lehavre.fr : Votre objectif était donc de vous qualifier pour ces deux rendez-vous ?

M.B. : Le premier objectif était de me qualifier en skiff. C’est le bateau que je préfère et mon souhait était de me qualifier sur ce support. Cette qualification en poche, ce qui m’intéresse maintenant c’est de tout gagner. Je veux être championne d’Europe et championne du Monde.

  • lehavre.fr : Ces deux rendez-vous sont les seuls épreuves au programme de l’été ?

M.B. : Il y a d’abord une régate internationale les 7 et 8 mai à Munich, ensuite les championnats d’Europe qui se dérouleront à Trakai en Lituanie début juillet et enfin les championnats du Monde de Rotterdam (Pays-Bas) qui sont programmés, cette année, fin août à cause des Jeux Olympiques de Rio.

  • lehavre.fr : Des Jeux Olympiques qui vous font sans doute rêver ?

M.B. : Les Jeux Olympiques, c’est bien sur mon objectif à plus long terme. Je m’entraîne dur depuis 5 ans pour ça. Je ferai tout ce que je peux pour faire partie de l’aventure en 2020. Le rêve absolu serait de devenir un jour championne olympique !

Et les autres alors ?

Outre ce très beau titre de Margaux Bailleul, il convient également de souligner le titre de championne de France sur le deux sans barreur obtenu par Adèle Brosse (associée à Maya Danjou de Libourne) et le titre de vice-champion pour le duo Teddy Chazaly – Thibaut Leduey sur le deux sans barreur junior.

Etienne Kollialis en skiff obtient, quant à lui, une magnifique médaille d’argent en catégorie « Aviron adapté ».

A noter enfin, les très belles courses réalisées par le duo Eliott Naepels - Leo Biré en deux sans barreur junior, par Clara Valinducq chez les cadette et par Adèle Lauwick, vainqueur de la finale C en Skiff Féminin -23.

Après les trois titres récoltés lors des championnats de France indoor (1 titre de champion de France et 2 titres de vice-champion), la saison 2016 de la SHA prend l’aspect d’un très bon cru.